Récupération des actifs miniers et pétroliers: « à la population d’en tirer les dividendes» (André Wameso)

André Wameso lors du briefing de presse. Ph. Droits tiers

L’accord conclu entre l’homme d’affaires Israëlien Dan Gertler et la Ministre d’État en charge de la Justice, Rose Mutombo, le 26 février dernier, va permettre au gouvernement congolais de récupérer tous ses actifs miniers et pétroliers et à la population d’en tirer les dividendes.

C’est ce qu’a expliqué le Directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État en charge des questions économiques et financières, André Wameso, au cours du briefing de presse, organisé le jeudi 04 mars à Kinshasa par le Ministre de la Communication, Patrick Muyaya.

Ces actifs, en effet, sont évalués à plus de 2 milliards de dollars américains. Précédemment, sur la liste des mines, cet homme d’affaires avait 60% dans l’actionnariat contre 40% de l’État congolais. Mais avec la signature de ce nouvel accord, l’Etat congolais redevient dorénavant détenteur à 100% de ces mines.
 
«On n’a vraiment répertorier tous les actifs. Nous récupérons tout. L’Etat congolais redevient propriétaire à 100% des mines d’or de Moku Beverendi. Pour détenir un actif et pouvoir le valoriser, on fait des investissements qui sont des coûts qui sont classiques. L’achat de ces actifs Dan Gertler les a eu à une somme modique. Ce qui nous a importé c’était la valorisation de ces actifs et donc le groupe Ventura détenait par Beverly les études qui permettaient de 
valoriser», a dit André Wameso.

Par la même occasion, ce proche du Président Félix Tshisekedi a laissé entendre que la récupération des études permettant de valoriser davantage ces actifs pour lesquels il y aurait déjà d’autres prétendants vaut son pesant d’or. Pour lui, sans ses études, l’Etat congolais aurait commis un péché en bradant ses actifs sans toutefois cerner sa valeur.

«On a accepté de rembourser le coût d’investissement sans intérêt. Au moment où nous étions en train de négocier, le bloc 1 et 2 la valeur était de Un (1) milliard. Si on avait dit par exemple que on ne vous rembourse pas beaucoup d’investissements et que les blocs pétroliers nous les vendions tout de suite sans avoir les études et que quelqu’un vient nous proposer Un (1) milliard, nous serions comptent de pouvoir empocher les milliards sans rien donner à Dan Gertler», a-t-il expliqué.

Et de renchérir: «Grâce aux études, la même mine aujourd’hui revient entre 1 milliard 5 et 1 milliard. Ça veut dire que même si nous payons 2 millions à Dan Gertler ce que nous gagnons comme République et la population congolaise ça sera la véritable valeur de la mine moins le coût d’investissement de Monsieur Gertler qui sera supérieur aux milliards qui étaient estimés au moment de discussions».

Il est impérieux de retenir que c’est grâce aux sanctions américaines infligées à Dan Gertler par le gouvernement Joe Biden que le gouvernement congolais est arrivé à négocier en position de force avec cet homme d’affaires considéré comme roi des mines de la RDC.

D’après le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya, le gouvernement congolais envisage de présenter le contenu complet de cet accord signé à «l’amiable» aux américains pour qu’il ait une explication d’État à État.

Du côté de la société civile, on exige la publication hic et nunc dudit accord.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Présumé détournement de 100 millions $ : Kamerhe, Rubota, Amadou Diaby, Bachielly et Saleh, complices de Kasenga

L'entreprise Stever Construct, propriété d’un compatriote congolais, en l’occurrence Mike Etienne Kasenga a son siège social sur avenue Mont des Arts, dans la commune...

La RDC et le Royaume-Uni signent un mémorandum d’entente dans le secteur de l’agro-industrie et des infrastructures

La République démocratique du Congo et le Royaume-Uni ont signé des mémorandums d’entente dans le secteur de l’agro-industrie et des infrastructures à l'issue du...

RDC : Le gouvernement réceptionne 10 nouveaux bus assemblés à Kinshasa

Le gouvernement congolais, par l'intermédiaire du ministre des Transports, des Voies de Communication et du Désenclavement, Marc Ekila, a réceptionné 10 nouveaux bus de...

Eric Tshikuma : « la politique d’endettement de la RDC prévoit des investissements dans des projets porteurs de croissance »

L'accroissement de la dette publique en République Démocratique du Congo à fin 2023 suscite la controverse au sein de l'opinion.Intervenant à ce sujet, au...

Kamerhe sur Judith Suminwa : « Si nous lui donnons tous la chance de gouverner sans beaucoup d’interférences, elle va apporter le changement »

La nouvelle Première ministre, Judith Suminwa Tuluka, travaille d'arrache-pied pour la formation du premier gouvernement du second mandat du Chef de l'État, Félix Tshisekedi.C'est...

Julien Paluku appelle la RDC et le Royaume-Uni à tisser des partenariats gagnant-gagnant

Intervenant au forum économique qui s'est ouvert le mercredi 10 avril à Kinshasa, le ministre congolais de l'industrie, Julien Paluku, a appelé la République...

RDC : L’Ukraine inaugure son ambassade à Kinshasa

L’Ukraine a ouvert, mercredi 10 avril 2024, son ambassade en République démocratique du Congo. Cette inauguration a été effectuée par l’envoyé spécial du ministre...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading