Newsletter

Accord entre la RDC et le groupe Ventora: l’ACAJ invite la population à s’éloigner du débat sur la publication du protocole

Me. Benoît Tshibangu et Me. Georges Kapiamba. Ph. DosEco

Le Président de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) appelle la population à faire confiance aux déclarations faites récemment par le Porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, la Ministre de la Justice, Rose Mutombo et le Directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État en charge des questions économiques, André Wameso au sujet du protocole d’accord signé entre la RDC et le groupe Ventora, permettant à l’État congolais de récupérer dorénavant ses actifs miniers et pétroliers.

Intervenant dans un débat public organisé, jeudi 10 mars 2022, axé sur ledit protocole d’accord, Georges Kapiamba a invité la population à s’éloigner du débat sur la publication dudit accord, alimenté par certaines organisations de la société civile. Pour lui, cette analyse de la publication doit «être laissée aux politiciens qui peuvent avoir une perception à géométrie variable sur cette affaire».

«Nous pensons qu’il faut éloigner ce débat et de l’analyse des politiciens. Parceque eux s’ils analysent, surtout s’ils se placent dans la position d’opposant, s’ils ont tous les éléments ils vont chercher à montrer du noir là où c’est du blanc (…). Je ne vois pas comment la Ministre de la Justice, le Ministre de la Communication et le Dircaba du Président de la République peuvent-ils prendre le risque de nous raconter des mensonges. Ce sont des hommes d’État, ils savent que ce qu’ils nous ont dit reste aujourd’hui gravé sous le marbre», a déclaré Georges Kapiamba.

Pour Me Benoît Tshibangu, Avocat spécialisé sur les questions minières, il revient au parlement d’exiger au gouvernement la publication de cet accord. Ce dernier pense à l’aspect des clauses de confidentialité prévues avec des pénalités qui pourraient se trouver dans cet accord.

«Tant qu’on a pas le contenu, on peut faire des spéculations mais ce que savons au-delà des spéculations avec certitude, ce que ce genre des contrats contiennent souvent des clauses de confidentialité prévues avec des pénalités. Au point qu’une partie qui aviserait de pouvoir publier ou de mettre à la disposition du public tous les contenus de l’accord risque de se voir traîner en justice et de payer les dommages et intérêts», a-t-il soutenu.

Il y a lieu de rappeler que le Gouvernement de la RDC a conclu, le 24 février dernier, un accord à l’amiable avec le groupe Ventora, la société de l’homme d’affaires israélien, Dan Gertler. Il ressort de cet accord que l’État congolais va récupérer ses actifs miniers et pétroliers litigieux évalués à plus de deux milliards de dollars. 

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading