Newsletter

Pénurie de carburant à Kinshasa: Francine Muyumba appelée à saisir le bureau du Sénat pour interpeller les Ministres sectoriels 

La Sénatrice Francine Muyumba Nkanga a présenté, mardi 05 avril dernier, une motion d’information sur la hausse des prix des produits pétroliers à la chambre haute du parlement.

Cette élue du Haut-Katanga a exposé à la plénière les difficultés qu’éprouvent les populations kinoises ces derniers jours pour s’approvisionner en produits pétroliers.

Tout compte fait, le Président du Sénat Modeste Bahati Lukwebo l’a invité à saisir de manière officielle son bureau à travers les mécanismes prévus par la Constitution et le règlement intérieur afin que les ministres sectoriels viennent s’expliquer devant les sénateurs sur ces matières.

Modeste Bahati a souligné la nécessité d’ausculter froidement cette question en vue de trouver des solutions durables.

«Je pense qu’il faudra engager un débat franc sur la question de prix dans notre pays. Je l’ai dit dans mon discours d’ouverture de la session le 15 mars 2022. J’avais stigmatisé la politique du gouvernement de bloquer les prix de carburant par des subventions et je me disais qu’avec cela, à un moment donné, le gouvernement risque d’être essoufflé. Je pense qu’il faudrait qu’on puisse examiner cette question froidement parce que je me rappelle que les prix qui étaient jusque-là d’application, étaient basés sur un prix moyen frontière du carburant qui était de 35 dollars le baril», a-t-il déclaré. 

Et de poursuivre: «Tout le monde sait aujourd’hui que le baril a franchi le cap de 100 dollars. Donc c’est un débat pour que nous ayons l’occasion d’inviter les ministres concernés pour qu’on puisse tenir ce débat et c’est même urgent parce que, vous le savez, quand on n’a pas de carburant, tout risque d’être paralysé».

En rappel, Il s’est observé dans l’après-midi du dimanche et les journées du lundi et mardi derniers une pénurie de carburant à travers la ville de Kinshasa. Cette pénurie de carburants a desséché plusieurs stations d’essence et inondé d’autres.

Du côté du Ministère des Hydrocarbures, on se dit qu’il n’y a ni pénurie, ni hausse des prix du carburant à la pompe et le constat s’est vérifié le 5 Avril dans différentes stations service face aux derniers bruits de couloir qui laissent entendre qu’il y a pénurie de carburant à travers la ville de Kinshasa.

Pierre Okende 

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading