Adhésion de la RDC à l’EAC: Voici les avantages économiques réciproques dont bénéficiera le pays 

Le Président Félix Tshisekedi a, officialisé ce vendredi 08 avril, l’adhésion de la République Démocratique du Congo à la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) en signant le traité d’adhésion.

La cérémonie y afférente s’est déroulée à Nairobi, au Kenya, par-devers du Président Kenyan, Uhuru Kenyatta, du Président Paul Kagame du Rwanda et de Yoweri Museveni de l’Ouganda.

Dans son discours prononcé en date du 29 mars dernier, le Président Félix Tshisekedi avait fait savoir que cette adhésion ouvre la voie vers l’harmonisation des politiques et des systèmes juridiques de la République Démocratique du Congo avec ceux de la Communauté d’Afrique de l’Est. Ce qui présente, de ce fait, plusieurs avantages réciproques notamment :

  • L’intégration de l’Est, du Nord et du Sud de la  RDC à l’espace commun de télécommunications permettra la réduction des coûts avec les pays voisins ; 
  • Des multiples facilités administratives, la réduction des charges et l’accroissement des activités commerciales et économiques des citoyens ainsi que la facilitation de leur mobilité entre les pays ;
  • La réduction des tarifs douaniers pour les marchandises réceptionnées dans les ports de Mombassa (Kenya) et de Dar es-Salaam (Tanzanie); l’application du Pacte de sécurité collective de la Communauté et la mutualisation renforcée des forces contre l’activisme des groupes armés locaux et étrangers ainsi que les terroristes à l’Est ;
  • L’admission du français comme langue officielle de la Communauté, aux côtés de l’anglais et du Swahili;
  • L’élargissement du marché par l’addition d’une population congolaise estimée à 90 millions d’habitants, donc un marché de 90 millions de consommateurs ;
  • L’augmentation des potentialités économiques et d’opportunités d’investissements en Afrique de l’Est par l’apport des richesses naturelles de la RDC;
  • La réduction des tensions entre nos pays et la concertation régulière sur des questions d’intérêt commun et africaines.

L’EAC est une communauté économique régionale initialement fondée en 1967, dissoute dix ans plus tard puis véritablement recréée en 2001. Elle est constituée de 7 pays membres : Burundi, Kenya, Rwanda, Tanzanie, Soudan du Sud, Ouganda et RDC. Ses compétences vont de l’intégration financière et monétaire (création d’une union monétaire le 30 novembre 2013) au maintien de la paix, en passant par le respect de la bonne gouvernance.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading