Assemblée nationale : les députés nationaux votent l’accord d’entraide judiciaire entre la Belgique et la RDC

Les députés nationaux ont voté, après l’examen, le projet de loi autorisant la ratification de la convention entre le Royaume de Belgique et la République Démocratique du Congo sur le transfèrement des personnes condamnées ainsi que le projet de loi autorisant la ratification de la convention d’entraide judiciaire en matière pénale entre la Belgique et la RDC.

C’était, le jeudi 7 avril, au cours de la séance plénière consacrée à l’examen et vote de 4 projets de loi de ratification ; l’examen et vote du projet de loi portant lutte contre le blanchiment des capitaux ; et l’examen et vote du projet de loi relatif à l’activité au contrôle des établissements de crédit.

À l’absence de la Ministre d’État en charge de la Justice, le Vice-ministre Amato Bayubasire a fait l’économie de ces projets de loi portant entraide judiciaire entre la RDC et la Belgique ainsi que celui portant transfèrement des personnes condamnées.

Dans son exposé des motifs, il a fait savoir que son ministère a été désigné comme autorité centrale qui déposera ou recevra les demandes d’entrée judiciaire et le ministère public comme autorité compétente.

Cette convention, d’après lui, ne s’applique pas à l’exécution de décision d’arrestation et de condamnation.

«La demande d’entraide judiciaire doit contenir 6 grandes indications : l’autorité dont elle émane son objet émotif, un exposé sommaire des faits constitutifs de l’infraction, l’identité, l’adresse et la nationalité de la personne visée, une description de l’aide requise, les précisions utiles sur les formes spéciales que la partie requérante souhaite voir appliquées et le délai de l’exécution de l’entraide», a-t-il expliqué.

S’agissant de la deuxième convention sur le transfèrement des personnes condamnées, le Vice-ministre de la Justice a laissé entendre que cela comporte 19 articles et traduit l’engagement de deux pays à s’accorder mutuellement l’aide la plus large possible dans toute la procédure en matière de transfèrement des personnes condamnées dans l’objectif ultime d’offrir aux congolais et aux belges condamnés la possibilité de finir leur condamnation dans leur milieu social d’origine.

À cet effet, le numéro 2 de la Justice congolaise, Amato Bayubasire a indiqué que la personne condamnée sur le territoire d’une partie peut formuler la demande de son transfèrement auprès soit de l’État de condamnation, soit de l’État de l’exécution et c’est dans les conditions ci-après :

  • Le condamné doit posséder la nationalité de l’État d’exécution;
  • Le jugement de condamnation doit être définitif;
  • La durée de la peine à exécuter doit être supérieure à six mois, le fait ayant donné lieu à la condamnation doit être constitutif de l’infraction au regard du droit de l’État d’exécution.

Pour le Vice-ministre, les demandes de transfèrement doivent être adressées par le ministère de la Justice de l’État requérant au ministère de la Justice de l’État requis et les réponses devront également suivre la même procédure.

Boris Butare 

Dans la même catégorie

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading