Exclusif: Voici les résolutions de la Réunion de haut niveau à Nairobi sur la sécurité dans l’Est de la RDC

Le deuxième conclave régional des chefs d’État sur la République démocratique du Congo organisé par le président de la République du Kenya Uhuru Kenyatta, ce jeudi 21 avril 2022 vient de s’achever à Nairobi au Kenya.

Selon nos sources, les dirigeants ont pris note de la situation dans l’est de la RDC et dans les pays voisins. Après des discussions fructueuses, tenues dans un environnement franc et cordial dans le souci de promouvoir la paix, la stabilité et le développement dans l’Est de la RDC et la grande Région de l’Afrique de l’Est, « les dirigeants se sont convenus d’inviter les autres dirigeants de la Communauté de l’Afrique de l’Est à se joindre au conclave et à les engager dans les futures séances ».

Au-delà de ça, ils ont salué la participation, en qualité d’observateur, d’un représentant du Secrétaire Général des Nations Unies, du Président de la Commission de l’Union Africaine, du Secrétaire Général de la CIRGL, du Secrétaire Général de la Communauté de l’Afrique de l’Est, en tant que de besoin à participer par la RDC.

« Ils se sont convenus d’accueillir également des interlocuteurs bilatéraux tels que les Etats-Unis et la France en statut d’observateur. D’inviter les autres dirigeants de la Communauté de l’Afrique de l’Est à se joindre au conclave et à les engager dans les futures séances et de saluer la participation, en qualité d’observateur, d’un représentant du Secrétaire Général des Nations Unies, du Président de la Commission de l’Union Africaine, du Secrétaire Général de la CIRGL, du Secrétaire Général de la Communauté de l’Afrique de l’Est, en tant que de besoin à participer par la RDC », renseignent les mêmes sources.

Voici in extenso les résolutions de ce conclave :

-Ils ont décidé que le Secrétariat soit formé pour surveiller la mise en œuvre des accords conclus lors de la réunion. Le Secrétariat sera administré par l’Envoyé spécial au Cabinet du Président de la RDC et l’Envoyé spécial au Cabinet du Président du Kenya (le Secrétaire principal du Ministère des affaires étrangères du Kenya est désigné pour jouer ce rôle par intérim ) avec la participation de représentants des cabinets exécutifs des autres chefs d’État de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

En outre, les dirigeants se sont engagés à faire progresser les travaux de la réunion selon deux voies.

Dans le volet politique, la  réunion a convenu qu’un processus politique soit lancé sous la direction du président Uhuru KENYATTA du Kenya pour faciliter les consultations à entreprendre entre la RDC et les groupes armés locaux en RDC.

Suite aux résultats du premier Conclave des chefs d’Etat, la réunion a rappelé qu’un dialogue consultatif entre le président de la RDC et les représentants des groupes armés locaux en RDC doit avoir lieu dans les plus brefs délais.

En conséquence, la réunion a été informée que le Président de la RDC présidera une telle réunion consultative le vendredi 22 avril 2022. Le Président Uhuru KENYATTA a gracieusement accepté d’accueillir et de fournir un soutien logistique pour les consultations à Nairobi. La réunion a en outre convenu que le Président de la RDC informera ultérieurement ses collègues du résultat des consultations lors de la prochaine séance.

La voie de l’application de la loi militaire/de sécurité – Conformément à un ACCORD suite au premier Conclave des chefs d’État visant à accélérer la mise en place d’une force régionale pour aider à contenir et, si nécessaire, combattre les forces négatives, la réunion A ORDONNÉ le déploiement urgent d’une telle force Obliger.

À cette fin, la réunion a demandé que la planification d’une telle force commence avec effet immédiat avec la pleine consultation des autorités compétentes de la région.

-facilter la mise en œuvre des pistes d’application politique et militaire/de sécurité, les dirigeants ont également ordonné ce qui suit ;

a) Que tous les groupes armés en RDC participent inconditionnellement au processus politique de règlement de leurs doléances. A défaut de le faire, tous les groupes armés congolais seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.

b) que tous les groupes armés étrangers en RDC doivent désarmer et retourner sans condition et immédiatement dans leurs pays d’origine respectifs. A défaut de le faire, ces groupes seraient considérés comme des forces négatives et manipulés militairement par la région.

c) que la mise en place de la force régionale de lutte contre les forces négatives commence immédiatement sous la direction de la RDC.

Les dirigeants ont résolu de se rencontrer d’ici un mois pour évaluer l’avancement de la mise en œuvre des travaux.

Il convient de signaler que cette réunion a connu la participation du président Tshisekedi de la RDC, Évariste NDAYISHIMIYE de la République du Burundi, Yoweri MUSEVENI, Président de la République de l’Ouganda et de Paul KAGAME, Président de la République du Rwanda représenté par le ministre rwandais des affaires étrangères.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading