RDC/Liberté de la presse: Israël Mutala appelle l’État à combattre des nouvelles formes d’agressions induites par le numérique

Intervenant lors de la cérémonie officielle de la journée mondiale de la liberté de la presse, mardi 03 Mai dernier, le Président de l’Association des Médias en ligne de la RDC (MILRDC), Israël Mutala a épinglé les nouvelles menaces induites dorénavant par le numérique et qui entravent la liberté de la presse en République Démocratique du Congo.

La liberté de la presse étant l’un des piliers majeurs qui constituent une démocratie vitale et dynamique, Israël Mutala a appelé à l’unité et au combat des nouvelles formes d’agressions induites par le numérique.

«Si par le passé ou même actuellement les situations de guerre, le régime autoritaire, une police très zélée, un service de sécurité pas Républicain constituaient les menaces à l’exercice de la liberté de la presse, aujourd’hui les nouvelles menaces se présentent sous forme de l’atteinte à la vie privée, sous forme des menaces de haine et d’insultes», a-t-il fait savoir.

Et de renchérir : «Il y a également le phénomène qu’on appelle: armée numérique qui harcèle les journalistes dans l’exercice de leur métier, qui les insulte et les intimide. Bref nous avons des nouvelles formes d’agressions auxquelles nous devons tous nous battre et nous unir pour les combattre».

Occasion faisant le larron, le Directeur du média 7sur7.CD a invité l’État congolais, par l’entremise du porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya présent à la cérémonie, à la fermeté la plus totale face à ces agressions commises par voie numérique.

Pour le vice-président de MILRDC, Patient Ligodi, face à ce contexte de non-capacité à maîtriser le numérique, l’Etat, l’organe de régulation et les associations de professionnels des médias doivent tout faire pour résister.

«Face à ce contexte de non-capacité à maîtriser le numérique, il faut résister. C’est le travail que tout le monde doit faire (l’Etat, l’organe de régulation et les associations de professionnels de médias etc). Nous sommes en train de résister face à la prolifération de fake news, aux théories de complot, aux discours de haine envers les journalistes. Aujourd’hui, nous avons des industries, des laboratoires politiques qui produisent de fake news», a laissé entendre Patient Ligodi, expert de l’association de Médias en ligne en RDC (MilRDC).

Il convient de rappeler que cette journée a été célébrée sous le thème : «Journalisme sous le prisme du numérique».

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading