Forum économique RDC-Ouganda : le DG de l’ANAPEX insiste sur la traçabilité des échanges par des technologies pour générer des gains

«En quoi la RDC présente-t-elle une opportunité de marché pratique pour stimuler le commerce entre l’Ouganda et la RDC?», Telle est la thématique abordée ce mardi 31 mai, par le Directeur général de l’Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) Mike Tambwe au cours du forum économique entre la RDC et l’Ouganda qui se déroule dans la ville de Kinshasa.

Devant les autorités Ougandaises et différents opérateurs économiques, le Dg Mike Tambwe a mis en lumière les potentialités et opportunités d’investissements que disposent la RDC dans l’agriculture, l’industrie, les mines, les hydrocarbures, les infrastructures, le tourisme et la pêche. Ces potentialités, soutient-il, constituent des opportunités d’investissement et d’affaires pour l’Ouganda.

Néanmoins, il a souligné que plusieurs défis sont à relever en ce qui concerne la formalisation des échanges frontaliers entre la RDC et la République d’Ouganda en vue d’en assurer la traçabilité aussi bien en termes de volumes de production que de la valeur des marchandises exportées. Toutefois, il a insisté sur la traçabilité des échanges par des technologies pour générer des gains. 

«Il s’avère donc nécessaire de sécuriser l’origine de produits exportés même quand ces derniers font l’objet des exportations. La formalisation et la traçabilité de nos échanges par des technologies accessibles telles que les Codes-à-Barres permettront de nourrir des statistiques de façon plus fiable et de générer des gains économiques conséquents en faveur de nos deux pays», a déclaré le DG Mike Tambwe.

Et de renchérir : «Outre les défis susmentionnés, plusieurs autres devront faire l’objet des réflexions plus poussées entre l’ANAPEX et le Conseil Ougandais de Promotion des Exportations. Il s’agit entre autres de l’organisation de nos producteurs et exportateurs, l’amélioration de leur efficience et productivité, et la bancarisation des paiements des échanges commerciaux».

En ce qui concerne les actions à mener, il a fait savoir que les efforts devront être conjugués dans le but de renforcer les chaînes de valeurs et les échanges entre secteurs. 

L’Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) a pour mission de faire la promotion des exportations des produits congolais d’origine agricole, agro-industrielle, industrielle et artisanale, et de contribuer à l’intensification des échanges commerciaux avec des économies tierces.

Elle accompagne également les entreprises congolaises à acquérir des compétences, les contacts d’affaires, les technologies et les financements afin d’approcher les marchés d’exportation porteurs.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Dossier Forages : l’Assemblée nationale institue une commission pour examiner l’autorisation des poursuites contre Nicolas Kazadi et François Rubota

L'ancien ministre des Finances, Nicolas Kazadi, et son collègue François Rubota du développement rural pourront bientôt être poursuivis par la justice congolaise dans le...

RDC : Qui est Louis Watum Kabamba, le nouveau ministre de l’industrie ? 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé Louis Watum Kabamba ministre de l'industrie et développement des Petites Moyennes entreprises (PME ), remplaçant...

RDC : Qui est Doudou Roussel Fwamba Likunde, le nouveau ministre des Finances national ?

Le nouveau argentier national de la République Démocratique du Congo est Doudou Roussel Fwamba Likunde. Il a été choisi par la Première Ministre Judith...

RDC : Félix Tshisekedi attendu en septembre à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est attendu à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine (FOCAC) qui se...

RDC : Voici les membres du nouveau gouvernement Suminwa 

Le nouveau gouvernement tant attendu par la population congolaise a été dévoilé ce mercredi 29 mai en RDC. Il intervient plus de cinq mois...

RDC: ‘‘Le désordre économico-financier actuel ne permet pas de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise’’ (Tribune)

Les salaires des fonctionnaires sont libellés et payés en Francs congolaispendant que les prix des biens et services sont fixés en dollars américains et...

En prélude du Forum sur la coopération sino-africaine, la RDC et la Chine renforcent leurs relations bilatérales

Le Vice-Premier Ministre et Ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a eu une réunion lundi 27 mai avec le Représentant spécial du gouvernement...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading