Afrique : La BAD désignée « organisation mondiale pour la transparence de l’aide et du développement »

La Banque africaine de développement (BAD) a été désignée comme l’organisation la plus transparente au monde par Publish What You Fund (« Publiez ce que vous financez »), une organisation mondiale pour la transparence de l’aide et du développement.

Cette structure l’a dévoilé dans son rapport publié ce mercredi 13 juillet 2022. Avec le score maximal de 98,5, le portefeuille souverain de la Banque se classe dorénavant au premier rang des 50 institutions mondiales de développement recensées dans l’Indice 2022 de transparence de l’aide que Publish What You Fund. 

Pour le président du Groupe de la Banque africaine de développement de la BAD, Akinwumi Adesina, cette reconnaissance témoigne des efforts inlassables des plus de 2000 employés de son organisation qui œuvrent sans relâche pour accélérer les progrès de l’Afrique.

« Je suis incroyablement fier d’eux. Je félicite Publish What You Fund pour son importante mission, qui combine une recherche solide et une expertise technique avec un plaidoyer et un engagement ciblés, pour rendre l’aide et les efforts de développement plus transparents et efficaces. »

La Banque africaine de développement s’est ainsi hissée à la première place, après avoir été classée quatrième, en 2020. L’indice est la seule mesure indépendante de la transparence de l’aide appliquée aux grandes agences internationales de développement. Depuis 2014, la Banque a toujours été classée dans la catégorie « très bon », démontrant son engagement en faveur d’une transparence accrue, forte des progrès extraordinaires qu’elle a accomplis ces dix dernières années pour fournir des informations de qualité et faire preuve de transparence. 

La catégorie « très bon » de Publish What You Fund est la plus élevée des cinq catégories établies pour évaluer la transparence des organisations. Le classement est basé sur plusieurs critères, parmi lesquels les volets finances et budgétaire, les données d’information de base, la planification organisationnelle et la performance.

Ce classement intervient alors que l’année écoulée a été complexe et difficile, en matière de transparence du développement. Afin de répondre aux besoins de développement et d’atteindre des objectifs mondiaux ambitieux, à l’image des Objectifs de développement durable des Nations unies et les cinq grandes priorités opérationnelles de la Banque – ses « High 5 » –, il est plus que jamais nécessaire d’accroître et d’améliorer le financement du développement. Ce, d’autant plus que d’importants volumes de financement sont aujourd’hui affectés à la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading