La RDC parmi les pays bénéficiaires du fonds de lancement du plan de production alimentaire d’urgence de la BAD 

Pour aider l’Afrique à atténuer les effets de la hausse des prix alimentaires et l’inflation qu’entraînent la guerre de la Russie en Ukraine, le changement climatique et la pandémie de Covid-19, le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a donné son feu vert à 24 programmes accélérés.

La première série d’approbations s’inscrit dans le cadre de la Facilité africaine de production alimentaire d’urgence de la Banque, une initiative dotée de 1,5 milliard de dollars, que la Banque a lancée en mai 2022. Objectifs : renforcer la sécurité alimentaire, la nutrition et la résilience en Afrique. La République démocratique du Congo est parmi les pays bénéficiaires du fonds de lancement du plan de production alimentaire d’urgence de la BAD. 

La Facilité entend procurer des semences certifiées et un accès aux engrais agricoles à 20 millions de petits exploitants africains. En outre, elle soutiendra la gouvernance et les réformes politiques pour encourager l’investissement dans le secteur agricole en Afrique. La Facilité africaine de production alimentaire d’urgence devrait permettre aux agriculteurs africains de produire 38 millions de tonnes de nourriture supplémentaires au cours des deux prochaines années, pour un montant estimé à 12 milliards de dollars.

Au 15 juillet 2022, le Conseil d’administration du Groupe de la Banque avait approuvé un total de 1,13 milliard de dollars en financements mixtes pour les programmes que la Facilité d’urgence déploie dans 24 pays  : huit en Afrique de l’Ouest, cinq en Afrique de l’Est, six en Afrique australe, quatre en Afrique centrale et un en Afrique du Nord.

La Facilité africaine de production alimentaire d’urgence conçoit des programmes destinés à répondre aux demandes d’un plus grand nombre de pays africains.

Les pays pays bénéficiaires du premier lot d’approbations sont :

-Afrique de l’Ouest (8) : Côte d’Ivoire, Gambie, Libéria, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo.

-Afrique de l’Est (5) : Burundi, Kenya, Tanzanie, Somalie, Soudan du Sud.

-Afrique australe (6) : Eswatini, Madagascar, Malawi, Mozambique, Zambie, Zimbabwe.

-Afrique centrale (4) : Cameroun, République centrafricaine, République démocratique du Congo, Tchad.

-Afrique du Nord (1) : Égypte.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading