Newsletter

Kinshasa : le ministre des Transports se dit déterminé à éradiquer les embouteillages

La situation des embouteillages observée quotidiennement dans la ville de Kinshasa préoccupe de plus en plus les autorités congolaises. Le Ministre des Transports, voies de communication et de désenclavement, Chérubin Okende Senga, s’est dit déterminé à les éradiquer.

Ce membre du gouvernement Sama Lukonde a exprimé cette volonté, lundi 25 juillet, au terme d’une séance de travail qu’il a présidée avec le caucus des  sénateurs et députés  élus de la capitale consistant à trouver des solutions durables au phénomène d’embouteillages.

«Les élus de la ville province de Kinshasa se sont dit concernés par ce problème», a indiqué le président de ce caucus, le sénateur Didier Mumengi, à l’issue de cette séance de travail tout en soulignant qu’ils ont proposé, à cet effet, plusieurs pistes de solutions, notamment l’instauration de transport en masse.

Invité à cette rencontre, le directeur général de Métrokin a exposé sur la nécessité du projet de train urbain, consistant à la construction de 300 km de chemin de fer dans la capitale, avec des métros pouvant contenir 1.200 passagers. Il a estimé que ce projet va contribuer efficacement à désengorger les arrêts de bus et taxis-bus de Kinshasa ainsi qu’à améliorer le secteur de transports.

Le caucus des sénateurs et députés élus de Kinshasa se sont dit satisfaits du travail déjà élaboré par le gouvernement à travers le ministère des Transports, lequel a rencontré leurs propositions, avant de s’engager à défendre le projet, dénommé  «schéma de sortie de crise», pour que les moyens financiers soient disponibilisés pour son exécution.

Cette séance de travail a réuni outre le caucus des sénateurs et députés élus de Kinshasa, le représentant de la Primature, du ministère de l’Aménagement du territoire, du ministère provincial des Transports, la Commission nationale de prévention routière (CNPR), le groupe d’études des transports (GET) ainsi que la Police  routière.

Un cadre de concertation sera mis en place avec les acteurs impliqués ainsi que les usagers pour que chacun s’imprègne du niveau de responsabilité et cela sous forme d’un  séminaire, a indiqué la cellule de communication de Chérubin Okende.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading