Budget 2023: Félix Tshisekedi insiste sur la programmation des dépenses d’investissement dans les secteurs sociaux de base dont la santé et l’éducation  

Le Président de la République Félix Tshisekedi suit de très près l’élaboration du budget pour l’exercice 2023.

C’est dans cette optique qu’il a, lors de la 64ème réunion du conseil des ministres présidée vendredi 12 août, chargé le ministre d’Etat, ministre du Budget et le ministre des Finances ainsi que le gouverneur de la Banque centrale de prendre toutes les mesures susceptibles de renforcer la crédibilité du processus budgétaire afin de consolider le cadre politique monétaire et d’échange. Ceci dans le but de favoriser aussi la diversification de l’économie congolaise afin de soutenir une croissance inclusive.

Il a recommandé que ce budget soit significativement axé sur la programmation des dépenses d’investissement dans les secteurs sociaux de base, notamment la santé, l’éducation et le développement rural ainsi que dans les secteurs des infrastructures d’intégration nationale.

Ce budget devra en outre inclure, a-t-il poursuivi, le soutien à l’entrepreneuriat local via la dotation des moyens conséquents afin de soutenir les activités d’investissement des jeunes entrepreneurs afin de contribuer à la création des emplois et à la richesse nationale, source de l’amélioration du bien-être collectif.

« Il est donc attendu lors de son exécution, une intensification des actions d’acquisition des équipements dans les domaines de l’énergie, de la santé, de l’éducation et de la construction des infrastructures dont la finalité visent l’amélioration sensible des conditions de vie des populations sur l’ensemble du territoire national »,  a dit Félix Tshisekedi. 

De ce fait, le gouvernement a été encouragé à fournir plus d’efforts en vue d’élargir l’espace budgétaire, afin non seulement de mobiliser plus de recettes publiques, mais aussi de rationaliser ses dépenses publiques. Pour le chef de l’État, cette rationalisation passe impérativement par la réduction du train de vie des institutions publiques, de façon à réduire substantiellement les dépenses courantes au profit de celles d’investissements sociaux et structurants.

Sous la supervision du Premier ministre, le ministre d’Etat, ministre du Plan et le ministre d’État en charge du Budget ont été chargés de veiller à ce que cette priorité d’investissement soit prise en compte dans l’élaboration du projet de la loi de finances pour l’exercice  2023.

Les travaux des conférences budgétaires ont démarré, le lundi 8 août 2022, en République Démocratique du Congo.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : Qui est Louis Watum Kabamba, le nouveau ministre de l’industrie ? 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé Louis Watum Kabamba ministre de l'industrie et développement des Petites Moyennes entreprises (PME ), remplaçant...

RDC : Qui est Doudou Roussel Fwamba Likunde, le nouveau ministre des Finances national ?

Le nouveau argentier national de la République Démocratique du Congo est Doudou Roussel Fwamba Likunde. Il a été choisi par la Première Ministre Judith...

RDC : Félix Tshisekedi attendu en septembre à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est attendu à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine (FOCAC) qui se...

RDC : Voici les membres du nouveau gouvernement Suminwa 

Le nouveau gouvernement tant attendu par la population congolaise a été dévoilé ce mercredi 29 mai en RDC. Il intervient plus de cinq mois...

RDC: ‘‘Le désordre économico-financier actuel ne permet pas de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise’’ (Tribune)

Les salaires des fonctionnaires sont libellés et payés en Francs congolaispendant que les prix des biens et services sont fixés en dollars américains et...

En prélude du Forum sur la coopération sino-africaine, la RDC et la Chine renforcent leurs relations bilatérales

Le Vice-Premier Ministre et Ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a eu une réunion lundi 27 mai avec le Représentant spécial du gouvernement...

Sous-traitance : la GECAMINES appelée à ne pas bloquer la recommandation de plus de 20 entreprises à TFM

Le directeur général de l’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), Miguel Katemb, a demandé, ce lundi 27 mai, à...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading