Newsletter

Blocs pétroliers et gaziers Congolais: Georges Kapiamba s’en prend aux ONGs Pourfendeurs du gouvernement 

Ça sent le roussi entre l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) et d’autres ONGs de la société civile à l’instar de Greenpeace dans le dossier du lancement d’appels d’offres par le Gouvernement congolais pour l’exploitation des blocs pétroliers et gaziers.

Les deux organisations citées sont quasiment à couteaux-tirés. Lors de sa conférence de presse animée mercredi 17 août à Kinshasa, le Coordonnateur de l’ACAJ Georges Kapiamba s’est pris à Greenpeace qui craint une catastrophe écologique.

Ce dernier fustige le fait que certaines ONG, «sans offrir une alternative crédible et pertinente contestent, sous la férule de certaines puissances politiques, financières et économiques étrangères, à l’État Congolais le droit de disposer ou de décider du sort des richesses appartenant à l’ensemble du peuple Congolais».

«Il serait donc absurde que des ONGs renient à la RD. Congo le droit de se déterminer par rapport à ses richesses naturelles (…). Les ONG que nous sommes devrions, au-delà de nos différences thématiques, rester mobilisées et parler d’une voix crédible pour que les gouvernants relaient les préoccupations du plus grand nombre dont nous sommes porteurs. Contrairement à certaines idées reçues, nous ne sommes pas des ennemies, encore moins des opposants à un quelconque système politique ou social. Nous sommes tout simplement des porte-voix des sans voix», a-t-il déclaré.

En Sus, il souligne que l’initiative prise par le gouvernement s’inscrit dans le cadre de la politique de la diversification de l’économie nationale et conforte l’accord jusque-là inédit conclu en février 2022 entre l’Etat Congolais et la société VENTORA portant restitution par cette dernière au premier cité des actifs miniers et pétroliers acquis jadis dans des conditions controversées. 

Cette posture du Gouvernement Congolais doit, selon G. Kapiamba, être comprise comme une matérialisation par l’État Congolais des principes sacro-saints édictés par les Nations-Unies, à savoir la souveraineté des Etats et du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ainsi que de leurs richesses

Le Gouvernement a décidé depuis quelques jours de lancer un appel d’offres sur 27 blocs pétroliers et 3 gaziers répartis sur trois bassins sédimentaires qui contiennent, selon plusieurs sources expertes, des milliards de barils de l’or noir qui, exploités judicieusement, pourraient hisser la RD. Congo parmi les principaux producteurs mondiaux de pétrole.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading