RDC : Une hausse de l’indice des prix à la consommation enregistrée à 0,291% au cours de la dernière semaine d’août 2022

L’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 0,291 % à la dernière semaine du mois d’août 2022, par rapport à la semaine précédente dont le taux de l’indice a été de  0,270 %.

Selon la note de conjoncture économique de la Banque centrale du Congo (BCC) de la semaine du 22 au 26 août de l’année en cours, les indices des composantes «produits alimentaires et boissons non alcoolisées », « biens et services divers », «logement, eau, électricité, gaz, et autres combustibles », « Articles d’habillement et chaussures » et « transports », ont été à l’origine de cette évolution, avec des contributions respectives de 57,773 %, 9,892 %, 7,762 %, 6,234 % et 4,495 %.

En effet, en plus des produits alimentaires, ce niveau d’inflation est renforcé, d’une part, par l’évolution des prix des fournitures scolaires à l’approche de la rentrée des classes et, d’autre part, par la spéculation dans le secteur de transport aérien, suite à des perturbations   dans l’approvisionnement de carburant dans les principaux aéroports du pays.

En rythme mensuel, le taux d’inflation a enregistré une progression de 1,093 % contre 0,956 %. En moyenne, l’inflation est de 0,967 % au cours des huit premiers mois de l’année 2022 contre 0,380 % à la période correspondante de 2021.

En cumul annuel, le taux d’inflation s’est établi à 7,999 % à fin août 2022, alors que la cible annuelle est de 11,0 %. En glissement annuel, l’inflation est ressortie à 10,305 %. En annualisé, il s’établirait à 12,490 %, soit un niveau largement au-dessus de sa cible de moyen terme de 7,0 % l’an.

La raison à ces tensions depuis août 2020 n’est plus la menace classique d’une inflation domestique bien qu’il s’observe ces derniers jours, de légères pressions sur le marché de change, affirme la source.

En outre, la variation des prix n’est plus celle héritée de la dépréciation monétaire causée par les déficits publics et l’insuffisance structurelle de l’offre interne, mais d’une inflation importée sur base des effets de la guerre en Ukraine et la baisse de l’offre des produits pétroliers sur le marché international observés depuis la fin de l’année dernière.

Par ailleurs, pour maintenir le rythme de l’inflation actuelle jusqu’à la fin de l’année, la BCC recommande au gouvernement de la République le maintien de l’exécution des opérations des finances publiques sur base caisse et la poursuite  du financement des  déficits par les moyens légaux et saints notamment les titres publics.

La BCC préconise également l’investissement local dans la production des produits que le pays importe  et pour lesquels la RDC possède la potentialité élevée. Parmi les  recommandations de l’Institut d’émission figurent aussi  la réduction des  tracasseries fiscales et le contrôle des prix des biens et services.

La Rédaction 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading