Newsletter

Pays-Bas : «L’Afrique a besoin de 36 milliards USD par an pour faire face aux impacts négatifs actuels du changement climatique» (Tshisekedi)

Le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a rappelé au monde ses responsabilités face au changement climatique, lors du «Sommet sur l’adaptation en Afrique» auquel il a pris part, lundi 05 septembre à Rotterdam au Pays-Bas.

Le Président congolais y a réitéré sa requête pour le respect du «Pacte de Glasgow», lié aux engagements pris par les pays pollueurs face aux changements climatiques et  aux autres crises qui  impactent négativement le développement du continent africain dont la COVID-19 et les effets collatéraux de la guerre en Ukraine.

«L’Afrique a besoin de 36 milliards de dollars par an pour faire  face aux impacts négatifs actuels du changement climatique. Elle n’en perçoit que 6 milliards. Elle est donc doublement lésée par le changement et le financement climatiques», a-t-il rappelé dans son discours.

Ces assises de la ville portuaire du Pays-Bas  sont organisées par le «Centre mondial pour l’adaptation», en collaboration avec l’Union africaine, la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds monétaire international(FMI), «l’Initiative d’adaptation pour l’Afrique» et le «Forum sur la vulnérabilité climatique».

D’autres dirigeants africains et du monde tels Macky Sall du Sénégal ; Akufuo du Ghana ; Madame Christalina, présidente du FMI ; Adesina, Président de la BAD ; ou encore Ban Ki moon, l’ancien secrétaire général de l’ONU y ont participé.

Il y a lieu de signaler que la RDC, co-organisatrice du sommet sur l’adaptation en Afrique, se positionne comme «pays leader et solution», dans ce secteur au regard de sa biodiversité et sa capacité d’absorption des gaz à effets de serre

Ce pays qui est en passe de devenir «le premier poumon du monde», grâce notamment au bassin du Congo, tient à recevoir sa part des dividendes en termes de crédits carbone.

«Le Plan d’action de la relance verte» de l’Union Africaine auquel le Centre mondial pour l’adaptation s’est aligné en créant le «Programme d’accélération de l’adaptation en Afrique» a pour objectif de mobiliser environ 25 milliards de dollars d’ici 2025 en faveur du continent, apprend-on.

Il sied de noter que le sommet de Rotterdam est organisé en prélude du sommet de la COP 27 prévu en novembre en Egypte.

La Rédaction 

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading