Maniema : La présidente de l’Ass. provinciale appelle le ministre des ITPR à ne pas autoriser le financement des travaux d’entretien routier

La Présidente de l’assemblée provinciale du Maniema, Gertrude Kitembo Mpala a, dans une lettre adressée au gouverneur a.i Afani Idrissa Mangala et dont une copie a été réservée au ministre d’État en charge de travaux publics, demandé au Ministre précité de surseoir le traitement du dossier de demande des fonds pour la réhabilitation des routes dans cette partie du pays. 

Selon Gertrude Kitembo Mpala, la démarche du gouverneur est opaque. En effet, la speaker de l’organe délibérant du Maniema regrette le fait que le chef de l’exécutif provincial ait entrepris les démarches de recherche de financement de ces travaux sans l’avis de la représentation provinciale.

«Il y a lieu de vous rappeler qu’en dehors des crédits prévus dans le budget de la province, exercice 2022, tout projet extra budgétaire doit faire l’objet d’une étude minutieuse par la représentation provinciale pour examiner les axes prioritaires à retenir avant toute transmission de la demande de financement», a-t-elle indiqué.

Et de renchérir : «Comme ces états des besoins ne nous ont pas été transmis pour avis préalable, je demande à son excellence monsieur le ministre d’État, ministre des infrastructures et travaux publics de surseoir à l’examen de ce dossier et attendre que cette condition soit remplie de peur que ces fonds ne soient affectés à d’autres fins».

Dans la foulée, cette position de la présidente de l’assemblée provinciale du Maniema est mal digérée par Afani Idrissa Mangala qui accuse l’auteur de la lettre d’être «l’agent vecteur» du sous-développement de la province.

«Cet état de besoin élaboré entièrement par l’Office des routes que le gouverneur a transmis auprès de son excellence monsieur le ministre des ITPR a au moins 5 projets et l’argent sera crédité dans les comptes de l’Office des routes. C’est l’assemblée qui érige une barrière. Vous allez vous rendre compte que cette institution devient l’agent vecteur du sous développement de la province du Maniema. La présidente ne devrait pas rédiger une telle correspondance qui freine le développement de la province du Maniema», a dit maître Maxime Kaseya Mayaliwa, porte-parole du gouverneur ai, lors d’un entretien avec la presse du gouvernorat.

Pour rappel, l’Office des routes du Maniema demande 6.000 000 USD pour lancer les travaux de réhabilitation du réseau routier de la province.

M.Okenge Akram, à Kindu

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading