Projet de budget 2023 : Luzolo Bambi salue la performance réalisée par le gouvernement en ramenant le budget de 5 milliards à 14,6 milliards USD 

L’ancien ministre de la Justice, Luzolo Bambi, salue la performance réalisée par le gouvernement congolais en ramenant le budget national de 5 milliards à 14,6 milliards de dollars américains.

Dans une interview accordée mardi 6 septembre à la presse, ce professeur d’universités est d’avis qu’il s’agit d’une prouesse réalisée par le gouvernement 10 ans après. Sur ce, il a félicité le Président de la République et le gouvernement pour les efforts déployés.

«Je félicite le président de la république et le gouvernement pour les efforts déployés pour qu’en 10 ans, notre budget parte de 5 milliards à 15 milliards. C’est une première, il faut noter qu’il est indubitable qu’avec ce budget l’effort d’amélioration des conditions de la population est presque acquis. Je salue cette avancée et j’espère sans doute que ceci va impacter sur l’amélioration des conditions de la population», a-t-il déclaré.

Avec ce nouveau chiffre de 15 milliards, Luzolo Bambi estime qu’on peut considérer que l’argent qui échappait au Trésor congolais commence à être récupéré pour entrer dans la caisse de l’État.

Ce dernier dit soutenir cet effort du Chef de l’État, du Gouvernement de la République ainsi que tous les services de l’Etat qui ont contribué au redressement de cette situation budgétaire à l’instar de l’Inspection Générale des Finances (IGF).

«On peut considérer que l’argent qui fuyait commence à être récupéré pour entrer dans la caisse de l’État. Moi je soutiens cet effort et je soutiens tous les services qui ont contribué au redressement de cette situation budgétaire», a-t-il lancé.

Somme toute, il se dit heureux de voir son rêve être enfin réalisé d’autant plus qu’il avait dit, en son temps, que la République Démocratique du Congo perdait au moins 15 milliards de dollars américain par année.

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo s’apprête à déposer, conformément à la Constitution du pays, le projet de Loi des finances publiques pour l’exercice budgétaire 2023.

Le projet de Loi des finances du pouvoir central de l’exercice 2023 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à 29 511,1 milliards de Francs congolais (CDF) soit près de 14,6 milliards de dollars américains (USD).

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading