Insécurité dans l’Ituri: Le conseil de la jeunesse et la société civile préconisent des pistes de solution à Claude Ibalanky

La situation sécuritaire demeure lamentable dans la province de l’Ituri, marquée par les tueries et massacres à répétition. Consternée par cette situation, une délégation composée du Président du Conseil provincial de la jeunesse et du coordonnateur d’une structure de la société civile de l’Ituri est allée, ce vendredi 09 septembre, à la rencontre du Coordonnateur du Mécanisme national de suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba (MNS) Claude Ibalanky. 

Auprès de ce Haut Représentant du Chef de l’État, ces acteurs de la société civile ont préconisé des pistes de solution pouvant permettre au gouvernement de s’impliquer activement pour le maintien de la paix et la sécurité dans  l’ex Province Orientale et dans la sous-région.

«Nous sommes venus échanger avec l’autorité parce que le mal est profond et le danger est permanent en Ituri. Nous sommes venus présenter les problèmes qui se passent en Ituri surtout sécuritaires, où les jeunes leurs préoccupations doivent attirer la préoccupation de l’autorité, mais aussi la question de l’Ituri doit être priorisée et prise en compte dans l’urgence. Aujourd’hui même  il y a des cas de tueries, le problème sécuritaire continue à s’accentuer davantage et la province de l’Ituri continue à se détériorer davantage parce que il n’y a pas la paix», a déclaré Gentil Kaniki, président du Conseil provincial de la jeunesse iturienne.

Et de poursuivre : «C’est comme ça que nous sommes venus voir le coordonnateur du MNS pour lui exprimer cette préoccupation et aussi pour venir lui proposer certaines solutions pouvant permettre au gouvernement comme un outil pour pouvoir s’impliquer activement pour le maintien de la paix et la sécurité dans la province».

En attendant l’issue favorable, ce mandataire de la jeunesse de l’Ituri promet de collaborer avec le MNS et d’accompagner le chef de l’État Félix Tshisekedi dans sa lourde charge de de pacification de l’Est du pays. Cette entrevue a été facilitée par le point focal de l’Ituri, Max Nissan.

La journée du même vendredi, les miliciens de la Coopérative pour le développement du Congo (CODECO) ont tué 17 civils au village Mbidjo dans la chefferie des Bahema-Badjere, en territoire de Djugu, en Ituri. Selon la société civile qui rapporte cette information, parmi les victimes, il y a 7 femmes et 2 enfants.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading