RDC: Le Gouvernement et les partenaires extérieurs signent des contrats de performance des unités de gestion des projets

Le premier ministre, Sama Lukonde, a présidé ce lundi 26 septembre 2022 à Kinshasa, la cérémonie de signature des contrats de performance avec les coordonnateurs des unités de gestion de tous les projets financés particulièrement par la Banque Mondiale, la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique (BADEA) et le Fonds international pour le développement agricole (FIDA).

Selon la primature, cette cérémonie de signature, pilotée par le ministère des Finances, se justifie par le souci du Gouvernement de la République de redresser la contre-performance constatée sur le terrain dans l’exécution des différents projets de développement financés par l’extérieur. Il est nécessaire pour le Gouvernement de relever le faible taux d’absorption de financement mobilisé au niveau extérieur. 

Le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a salué les efforts du Gouvernement pour le parachèvement de la première phase de la réforme sur la gestion des investissements publics en RDC. 

Il a par ailleurs relevé la nécessité et l’urgence pour le Gouvernement de la République de pallier la problématique du faible taux d’exécution physique et financier des projets. D’où, la mise sur pied d’un plan d’action pour le renforcement du suivi des projets et programmes qui se matérialise aujourd’hui par la signature de ces contrats de performance avec les coordonnateurs qui gèrent au quotidien les unités de gestion des projets.

Le Premier Ministre Sama Lukonde a salué, à sa juste valeur, la cérémonie de ce jour qui constitue une avancée significative dans les efforts fournis par son Gouvernement pour la mise en œuvre effective des projets et programmes au profit des populations du pays, selon la vision du Président de la République, Félix Tshisekedi.

Le Chef du Gouvernement, reconnaissant le défi majeur constaté dans ce processus, a invité toutes les parties prenantes à plus de responsabilités.

« Un des défis auxquels nous devons cependant faire face, est celui d’améliorer l’état général d’exécution financière et physique des projets ainsi que des différents programmes du Gouvernement. Situation qui, il faut le reconnaître, nécessite les efforts de tous pour atteindre à proprement parler, le niveau de satisfaction requis afin de véritablement engranger les résultats concrets de développement. Compte tenu de ces enjeux, j’invite les différentes parties prenantes impliquées dans ce processus à agir en co-responsabilité, car la responsabilité demeure partagée et appelle à une action concertée en faveur du bien-être de nos populations pour ainsi construire ce Congo plus beau qu’avant », a-t-il souligné.

Pour le Gouvernement de la République, le renforcement du suivi de ces projets et programmes constitue l’un de ses dispositifs clé pour redresser la courbe de la contre-performance et le retard constaté dans l’exécution des projets. Ce, dans la perspective d’accroître la capacité nationale d’absorption des financements alloués au pays particulièrement dans les secteurs sociaux dans lesquels il y a tant d’attentes, notamment la santé, l’éducation, l’accès à l’eau et à l’électricité ou encore le secteur des infrastructures routières, principalement celles de desserte agricole.  

Ce qui permettra d’accroître la production pour permettre les échanges commerciaux. Juste après les allocutions, les différents Coordonnateurs des projets et programmes financés par la BM, la BADEA et le FIDA, ont procédé, à tour de rôle, à la signature des contrats de performance en présence des membres du Gouvernement, des représentants des bailleurs des fonds, sous l’œil vigilant du Chef du Gouvernement.

La Rédaction 

Dans la même catégorie

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading