Newsletter

RDC: P. Muyaya rassure les professionnels des médias de son implication pour l’aboutissement de la loi sur l’accès à l’information 

Chaque 28 septembre, le monde célèbre la journée internationale de l’accès universel à l’information. Une journée consacrée par la résolution 74/5 du 15 octobre 2019 de l’Assemblée Générale des Nations-Unies.  

Représentant le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde à cette journée qui a été célébrée ce 05 octobre 2022, le ministre de la communication et médias Patrick Muyaya a rassuré les professionnels des médias de son implication pour l’aboutissement de la proposition de loi sur l’accès à l’information en République Démocratique du Congo. 

« Nous avons tenu à être là parce que comme vous le savez, le Président de la République a présidé personnellement les travaux des États généraux de la communication, car nous voulons changer globalement le secteur d’exercice de la liberté de la presse d’une part, et de l’accès à l’information d’autre part », a expliqué le ministre Muyaya.

Et d’ajouter : « Notre présence se justifie par le fait qu’il fallait faire le point sur les progrès obtenus depuis la tenue des États généraux. Par exemple, la nouvelle loi sur la presse qui sera adoptée en Conseil des ministres cette semaine. Ce qui nous permettra de commencer le débat au niveau parlementaire dès que les députés pourront l’aligner à l’ordre du jour. Pour ce qui concerne la loi d’accès à l’information, qui est suivie par le député Moïse Nyarugabo, au niveau du gouvernement, nous allons nous rassurer que nous fassions un plaidoyer au niveau de l’assemblée nationale pour que cette loi puisse être aussi avalisée et adoptée au niveau du parlement. Le plus grand travail sera au niveau de sa compréhension auprès de nos administrations », a-t-il renchéri.

Le Collectif 24 qui a organisé cette célébration ne cesse de mener de plaidoyer pour le vote de cette loi. Une loi qui va constituer une grande avancée pour la consolidation de la démocratie en RDC, mais aussi assurer l’éclosion de principes de la transparence.

Cette célébration est l’ occasion pour les partenaires techniques et financiers du secteur de médias de démontrer l’importance de la loi sur l’accès à l’information.

Pour Internews, principal partenaire qui accompagne le secteur de médias en RDC. D’après le directeur-Pays d’Internews, Karim Bénard Dende, son institution fournit un appui technique et financier aux médias et plus particulièrement au Collectif 24 dans ce plaidoyer.

De son côté, l’Ambassadeur de Suisse en RDC, insiste sur l’importance de la loi sur l’accès à l’information. D’après lui, elle favorise la promotion de responsabilité démocratique. Cette loi est une garantie de la bonne gouvernance.

L’ambassade des Etats Unis réitère son engagement à soutenir la démocratie et l’accès à l’information. C’est aussi une occasion de faire le suivi des états généraux de la communication qui ont eu lieu en janvier de cette année en cours.

Pour le représentant résident de l’Unesco,  l’information est capitale et pour qu’elle joue son rôle si important. Tout le monde doit y avoir un accès égal et le pays doit adopter des dispositions constitutionnelles, réglementaires et politiques.

Le porteur de cette loi à l’assemblée nationale a expliqué aux participants le niveau de blocage de la loi sur l’accès à l’information. 

« Cette loi existe depuis 2013. Elle a été présentée au sénat, envoyée à l’assemblée nationale pour examen. Il restait juste que la commission paritaire harmonise. En 2020, j’ai encore introduit la loi et en 2021, j’ai encore rappelé », a dit Moïse Nyamugabo. 

Rappelons que la célébration de la journée à l’accès à l’information de cette année est axée sur les difficultés et les possibilités d’accès à l’information dans un monde numérique.

La Rédaction 

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading