RDC/Rwanda : Auprès de C. Ibalanky, Huang Xia insiste sur le dialogue pour s’attaquer aux causes profondes des enjeux sécuritaires 

De retour à Kinshasa après un bref séjour en Afrique du Sud, le Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba (MNS), Claude Ibalanky, accompagné de son adjoint, Patrick Mutombo, a conféré ce mardi 11 octobre, avec l’envoyé spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour la région des Grands-Lacs, Huang Xia, sur la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie orientale du pays.

Ce diplomate a réaffirmé au Haut représentant du Chef de l’État, la position de la communauté internationale qui mise sur une approche holistique. Comprenez, une approche militaire et le dialogue, dans le conflit qui oppose la RDC et le Rwanda afin de dissuader les éléments du M23 qui occupent la cité frontalière de Bunagana depuis 120 jours.

Ce sempiternel dialogue doit être selon Huang Xia, « sincère et franc » pour s’attaquer aux causes profondes de l’instabilité et des enjeux politiques et sécuritaires.

« Il y a une analyse commune, c’est de placer toujours l’Accord-cadre d’Addis-Abeba au centre des discussions et des démarches pour chercher une solution durable aux défis politiques et sécuritaires. Avec le Coordonnateur national du MNS, nous avons réaffirmé cette analyse. Si nous avons beaucoup de mécanismes qui sont en cours, c’est à nous de reconnaître pleinement la place pertinente de cet acte juridique qui couvre tous les aspects des enjeux politiques et extérieurs. Il est temps pour les différents pays de voir comment assurer une meilleure mise en œuvre de cet instrument juridique », a-t-il déclaré.

Le diplomate onusien est d’avis que cette approche reste la voie susceptible d’apporter des pistes de solutions politiques.  

« Si les opérations militaires restent indispensables, nous avons  une forte certitude à l’efficacité d’une approche holistique c’est-à-dire actions militaires et compléter des dispositions non militaires : diplomatie et dialogue », a-t-il renchéri. 

Après l’étape de la République Démocratique du Congo, ce représentant du SG de l’ONU dans la région des Grands-Lacs entrevoit une descente à Luanda et au Rwanda pour aplanir le processus de dialogue.

Cette approche de la communauté internationale rencontre l’assentiment de Vital Kamerhe, qui, lui aussi a préconisé un dialogue franc et sincère entre les pays impliqués, notamment la RDC, le Rwanda et l’Ouganda.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading