Mining : «4 ans après la révision du code minier de 2018, la RDC peine à attirer les investissements significatifs dans l’exploration géologique» (Louis Watum)

En marge de l’ouverture des travaux du forum sur l’évaluation du code minier qui se déroule du mardi 18 au jeudi 20 octobre à Kinshasa, le Président de la Chambre des Mines de la Fédération des Entreprises du Congo, Louis Watum a peint un tableau peu reluisant, 4 ans après la mise en vigueur du code minier de 2018 révisé.

Sans ambages, Louis Watum a souligné que la République démocratique du Congo peine à attirer des investissements significatifs dans l’exploration géologique ainsi que dans le développement de nouveaux gisements de taille mondiale. Ce qui, selon lui, a motivé la tenue de ces assises.

«L’autre face de la réalité moins reluisante cette fois est qu’il faut bien l’admettre qu’en dépit d’une dotation exceptionnelle en minerais stratégiques de haute qualité très recherchés par toutes les économies développées du monde, à cet époque d’efforts effrénés de carbonisation de l’économie mondiale pour prévenir le réchauffement climatique et ses terribles conséquences sur la survie de l’humanité, la RDC depuis la mise en vigueur du code minier de 2018 n’arrive toujours pas à attirer les investissements significatifs dans l’exploration géologique ainsi que dans le développement de nouveaux gisements de taille mondiale», a-t-il laissé entendre.

Pour rappel, lors de la promulgation de ce code minier, les acteurs miniers avaient soulevé les vives objections en ce qui concerne la perte de stabilité des droits acquis, l’impôt spécial sur les bénéfices excédentaires, le rapatriement de 60% d’exports.

En ce jour, la Chambre des Mines s’est proposée d’organiser ce forum pour rassembler les industriels du secteur minier, les ministères et les différents services intervenant dans le secteur, la société civile, les sous-traitants et les partenaires en vue d’échanger sur les défis actuels dans l’industrie. Ces derniers devront discuter également de l’impact du Code Minier révisé ainsi que d’éventuels besoins de clarification ou d’amélioration.

La Loi Minière de 2002 a permis d’attirer près de 10 milliards de dollars d’investissements et ainsi permis la relance de la production du secteur jusqu’à atteindre plus d’un million de tonnes de cuivre, 25 tonnes d’or, pour ne citer que ces deux matières.

Cette loi a été révisée en mars 2018 car l’essor du secteur minier n’a pas rapporté à l’État les recettes substantielles attendues pour son développement économique et social.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Dossier Forages : l’Assemblée nationale institue une commission pour examiner l’autorisation des poursuites contre Nicolas Kazadi et François Rubota

L'ancien ministre des Finances, Nicolas Kazadi, et son collègue François Rubota du développement rural pourront bientôt être poursuivis par la justice congolaise dans le...

RDC : Qui est Louis Watum Kabamba, le nouveau ministre de l’industrie ? 

Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a nommé Louis Watum Kabamba ministre de l'industrie et développement des Petites Moyennes entreprises (PME ), remplaçant...

RDC : Qui est Doudou Roussel Fwamba Likunde, le nouveau ministre des Finances national ?

Le nouveau argentier national de la République Démocratique du Congo est Doudou Roussel Fwamba Likunde. Il a été choisi par la Première Ministre Judith...

RDC : Félix Tshisekedi attendu en septembre à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, est attendu à la 9ème édition du Forum de coopération sino-africaine (FOCAC) qui se...

RDC : Voici les membres du nouveau gouvernement Suminwa 

Le nouveau gouvernement tant attendu par la population congolaise a été dévoilé ce mercredi 29 mai en RDC. Il intervient plus de cinq mois...

RDC: ‘‘Le désordre économico-financier actuel ne permet pas de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise’’ (Tribune)

Les salaires des fonctionnaires sont libellés et payés en Francs congolaispendant que les prix des biens et services sont fixés en dollars américains et...

En prélude du Forum sur la coopération sino-africaine, la RDC et la Chine renforcent leurs relations bilatérales

Le Vice-Premier Ministre et Ministre Congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, a eu une réunion lundi 27 mai avec le Représentant spécial du gouvernement...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading