Newsletter

Mining: Kamoa Cooper SA évoque ses défis dans le secteur minier et ses réalisations dans le Lualaba 

Le forum minier axé sur l’évaluation du Code Minier de 2018 révisé, organisé par la Chambre des Mines de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), s’est achevé jeudi 20 octobre à Kinshasa.

Ces travaux ont permis aux opérateurs du secteur minier de passer en revue les challenges qui affrontent leur secteur et d’examiner le Code Minier révisé de 2018, 4 ans après sa promulgation.

Dans la même veine, la société Kamoa Cooper SA, partenaire de ce forum, a par l’entremise de son Président du Conseil d’Administration, Ben Munanga,  soulevé la duplicité des taxes et l’interprétation erronée des lois.

De concert avec d’autres sociétés, Kamoa dit éprouvée des difficultés dans certaines infrastructures de base notamment dans la fourniture en énergie électrique et dans le transport des produits marchands avec des tonnages de plus en plus croissant.

«Il y a les difficultés propres au segment minier : le climat des affaires qui a été soulevé et partagé par toutes les entreprises et les tracasseries de l’administration. La duplicité des taxes, l’interprétation des lois et du Code Minier, voilà sur le plan administratif les problèmes auxquels sont confrontés les sociétés minières et Kamoa inclus. Sur le plan de l’exécution du travail humain, il y a cette limitation dans certaines infrastructures de base notamment la fourniture en énergie électrique dont toute la fraternité minière mentionne ; les solutions sont en place à court terme mais à long terme on tend vers des difficultés ou défis…», a-t-il lancé.

Des réalisations sur terrain 

D’un autre côté, le Président du Conseil d’Administration de cette société minière est revenu sur les différentes réalisations faites en faveur de la population du Lualaba en termes de redevabilité.

«Ce qui est particulier c’est que pendant 8 ans, avant la première production de cuivre qui est intervenue en 2021, Kamoa a entrepris des travaux du type social visant la communauté et son bien-être à grande échelle comme des écoles. Nous en avons construit au total 8, donc vous ne verrez plus des enfants faire 5 à 10 km pour aller à une école», a-t-il confié. 

Au-delà des écoles, le PCA de Kamoa Cooper SA a affirmé avoir construit également 4 cliniques autour de la communauté et des stations de pompage d’eau piloté par le solaire qui fait que chaque communauté ait un point d’eau dans sa localité. En plus, la société a mis en œuvre des programs d’emploi pour les communautés voisines, comme les étangs à poissons qui les habitants des communes gèrent pour la vente de ce produit, ou les plantations de bananes, entre autres projets.

Kamoa Cooper S.A est une filiale locale coentreprise qui exploite la mine de cuivre Kamoa-Kakula dans la province du Lualaba.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading