Newsletter

RDC: la ministre des mines plaide pour la mise en place d’un fonds de crédit minier 

La ministre des Mines, Antoinette N’samba Kalambayi, a plaidé, jeudi 20 octobre dernier, pour la mise en place d’un fonds de crédit minier et l’implémentation des usines de raffinage du cobalt en RDC. 

Elle l’a fait dans son intervention par visioconférence, à l’occasion de l’assemblée annuelle de « Responsible Minérals Initiative (RMI) » à Sillicone valley, aux États-Unis.

Le RMI a organisé son assemblée annuelle pour chercher à cerner et à relever les défis de la chaîne d’approvisionnement en minerais ainsi qu’à identifier les opportunités d’engagement et de progrès dans ce secteur.

La ministre des mines a évoqué le fait que la RDC entend devenir un exportateur des produits miniers raffinés. C’est ainsi qu’elle a insisté sur la création des jointes ventures, en vue de l’implémentation des unités de raffinage du cobalt en RDC.

« Nous attendons de vous, la création des jointes ventures pour l’implémentation des unités de raffinage du cobalt en RDC », a-t-elle renchéri.

Pour la ministre des Mines, c’est dans ce cadre que le Président de la République, Félix Tshisekedi a décidé de mettre en place, la zone économique spéciale de Maluku, en vue d’accueillir de nouveaux investisseurs intéressés par la transformation des minerais de la transition énergétique dont la RDC est l’un des producteurs.

En intervenant par visioconférence la ministre des Mines  a voulu honorer la grande communauté mondiale des industrielles, de l’électronique et de la technologie de pointe présente à  cette rencontre internationale.

Elle a réaffirmé son engagement aux côtés du Président Tshisekedi, dans sa volonté de voir le Gouvernement travailler dans le sens d’établir une chaîne des valeurs durables du cobalt, d’autant plus que la RDC est en pleine transition énergétique, a souligné la ministre.

Elle a évoqué le fait que des exploitants artisanaux opérant dans le cadre de la coopérative minière en RDC, n’ont pas accès aux facilités que peut leur offrir le secteur bancaire et se trouvent, en conséquence, livrés à la merci des bailleurs de fonds qui leur font supporter pratiquement toutes les charges liées à la traçabilité et à la certification.

Le RMI a pour mission de s’engager avec le secteur privé et les parties prenantes de l’industrie dans une approche multipartite, pour comprendre et relever les défis de la chaine d’approvisionnement en minerais, ainsi qu’identifier les opportunités d’engagement et de progrès.

Cette structure américaine multisectorielle regroupe plus de 400 entreprises et associations dans plus de dix secteurs dont les membres contribuent au développement et à l’adoption internationale d’une gamme d’outils et des ressources axées sur la diligence raisonnable de la chaine d’approvisionnement en minerais.

La Rédaction 

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading