Newsletter

Évaluation du code minier : Face à la forte dépendance vis-à-vis de la rente minière, JP. OKenda préconise le désenclavement de l’économie minière 

La réforme du code minier de 2018 révisé préoccupe au plus haut niveau les acteurs de la société civile œuvrant dans le secteur minier, le gouvernement et les opérateurs miniers.  

C’est dans cette optique que ces derniers se sont réunis du 18 au 20 octobre dernier à Kinshasa, à l’initiative de la chambre des mines de la Fédération des entreprises du Congo, pour passer en revue l’activité minière de la RDC et le code minier révisé, 4 ans après sa promulgation.

Pour Jean Pierre Okenda de Ressources Matters-une structure de la société civile œuvrant dans la gouvernance du secteur minier-, la réforme de 2018 n’a pas été inclusive dans l’optique d’étendre la réflexion au-delà de la rente minière. De ce fait, il préconise le désenclavement de l’économie minière pour l’intégrer à l’économie domestique. 

« La réforme de 2018 n’a pas été inclusive dans l’optique d’étendre la réflexion au-delà de la rente minière. Donc, nous nous pratiquons la rente minière, c’est-à-dire nous pratiquons cette politique qui consiste à augmenter les taxes et à collecter le peu que nous pouvons; il faudrait faire en sorte qu’on parle de l’intégration de l’économie. Il faut désenclaver l’économie minière pour l’intégrer à l’économie domestique », a-t-il déclaré.

Mais alors, au-delà de ce processus, cet expert de la société civile souligne la nécessité de se doter également les moyens et les capacités nécessaires pour faire appliquer les dispositions du code minier qui ont trait à réduire le désenclavement de l’industrie minière.

Pour que l’actuel code minier révisé réponde aux aspirations de la tripartite gouvernement, opérateurs miniers et société civile, Jean Pierre Okenda a insisté sur la tenue régulière des séances d’évaluation ; le suivi de l’application des lois et le Renforcement du contrôle des opérations pour s’assurer que des pratiques de transferts des bénéfices qui entravent les performances du secteur soient réduits de manière systématique.

Il sied de rappeler qu’une série de recommandations était formulée au terme des ces assises par les participants réunis au sein des différentes commissions.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading