Newsletter

Kamerhe au Makutano 8: «Il n’est pas normal que les congolais consomment 85% des produits qu’ils ne produisent pas»

L’ancien directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe, est intervenu ce lundi 24 octobre dans la 8ème édition du Forum économique Makutano, axé sur le thème «infiniment territoires», qui se tient à Kinshasa et le 27 octobre à Mbuji Mayi dans la province du Kasaï Oriental.

Dans son intervention, ce dernier a déploré le fait que la population congolaise consomme 85% des produits qu’elle ne produit pas et en revanche produise 90% des produits qu’elle ne consomme pas. 

C’est ainsi qu’il a insisté sur la mise en place d’une politique de substitution pour vaincre ce paradoxe.

«On ne peut pas dire que la politique de la substitution est une mauvaise chose ou elle peut nécessairement conduire à l’échec. Aujourd’hui quand vous regardez la République démocratique du Congo, chaque province est tiraillée vers les voisins. Le Katanga s’approvisionne à Zambie (…). Au même moment où nous nous approvisionnons du riz de la Russie, Chine et Thaïlande, il y a du riz qui pourrit à Shabunda, qui pourrit à Bumba, au Maniema et on peut faire le même exercice autour des produits de grande consommation», a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : «Ici la question c’est de bien concevoir la politique et identifier les produits de grande consommation pour notre population puisqu’il n’est pas normal que le peuple congolais consomme 85% des produits qu’il ne produit pas. Et qui produit 90% des produits qu’il ne consomme pas. Les minerais bruts c’est un paradoxe qu’on doit vaincre entre autres par la politique de substitution».

Kamerhe estime par ailleurs qu’on ne peut pas aujourd’hui commencer à fabriquer la voiture quand on ne mange pas. «Donc il faut commencer d’abord par produire pour l’homme et c’est à ce moment que cet homme-là, bien formé et requinqué va transformer l’Afrique même le Congo».

Durant ces assises, les participants vont réfléchir pendant deux jours sur un modèle de développement des territoires de la République Démocratique du Congo.

Dostin Eugène Luange

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading