Newsletter

RDC : La FEC vent debout contre l’installation forcée des machines du STDA dans les usines et en appelle à l’implication de Sama Lukonde

La commission nationale de l’industrie de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) est montée au créneau pour dénoncer avec véhémence, dans un communiqué de presse publié le 2 novembre, l’installation forcée des machines du Système de traçabilité des droits d’accises, STDA, orchestrée par l’administration douanière auprès de ses membres, depuis le vendredi 28 octobre 2022, avec l’assistance des experts de la société SICPA TRACE dans les entreprises de production des eaux de table et autres boissons. 

Sur ce dossier, le président du conseil d’administration de la FEC, Albert Yuma, a saisi le premier ministre Sama Lukonde en date du 1er novembre, pour lui expliquer la violation grave du domaine privé qui a émaillée cette procédure.

Il déplore également la séquestration des chefs des entreprises pendant les heures du travail.

« La Fédération des entreprises du Congo est au regret d’apprendre à travers ses entreprises membres du secteur de production des eaux de table, jus, limonades et autres boissons que les équipes de la DGDA accompagnées des experts de la société Sicpa Trace et des agents de l’agence nationale de renseignements ont forcé et pénétré dans leurs installations en vue de procéder à l’installation des machines de codification en ligne dans le cadre de la mise en œuvre du système de traçabilité des droits d’accises, STDA », peut-on lire dans la correspondance de la FEC.

La FEC prévient qu’en cas de poursuite des menaces auprès des opérateurs économiques et de non considération de leurs préoccupations légitimes, les entreprises se verront dans l’obligation d’arrêter la production locale avec toutes les conséquences qui en découleraient sur le plan économique et social. Cette fermeture pourrait avoir comme corollaire la baisse de la production locale et la suppression des emplois.

Pour éviter cette situation catastrophique pour la population, la FEC invite le premier ministre à instruire les services de la douane pour se retirer sur le terrain et privilégier le dialogue public privé.

Le patronat congolais demande également aux autorités d’assurer la sécurité des opérateurs économiques et de leurs biens tout en garantissant leur liberté constitutionnelle.

Dans la foulée, la FEC réitère son souhait de voir le gouvernement s’employer à résoudre de manière urgente, la question de multiples marquages des produits locaux ainsi que la mise en œuvre de sa décision relative à la suppression des frais des vignettes fiscales dans la mesure où les droits d’accises sont entièrement et régulièrement payés du trésor public.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis mercredi 17 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

RDC : la Banque Mondiale débourse 400 millions USD pour la 1ère phase du programme d’accès aux services d’eau

La Banque mondiale a lancé mercredi 17 juillet 2024, la première phase du programme d'accès aux services d'eau et d'assainissement (PASEA) à Tshikapa, chef-lieu...

RDC: le gouvernement infligera une amende de 50 millions de CDF à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique

L'Etat congolais va désormais infliger une amende de 50 millions de francs congolais à toute personne auteur de pollution sonore sur la voie publique.Telle...

RDC: La chambre des mines de la FEC célèbre la nomination de son ex-président Louis Watum

Louis Watum Kabamba, ministre de l'Industrie et du Développement des PME et des Petites et Moyennes Industries, a été célébré le mercredi 17 juillet...

RDC: une délégation de l’ANAPEX édifiée sur le processus d’exportation au port de Matadi

En mission au Kongo Central, une délégation de l'Agence nationale de promotion des exportations (ANAPEX) conduite par le directeur de développement de produit et...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading