RDC : L’ODEP dénonce « une gourmandise budgétaire » des institutions du pays dans le budget 2021

L’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) dénonce les dépassements budgétaires qu’il considère comme «un fléau qui consacre le triomphe de l’indiscipline budgétaire» dans l’exécution du budget 2021.

Dans un communiqué publié lundi 07 novembre 2022, cette organisation de la société civile constate que le changement de régime n’a pas changé d’un iota à la mauvaise gestion des finances publiques.

«L’indiscipline budgétaire, la contagion dans les dépassements des crédits autorisés par le parlement est devenue une culture de gestion de la respublica. Il s’agit, de manière résumée, des dépassements relevés sur les rubriques des dépenses du budget général, sur les budgets annexes et sur les comptes spéciaux», lit-on dans ce communiqué.

D’après l’ODEP, les institutions phares du pays sont trop gourmandes. «La présidence de la République (211,6%), l’assemblée nationale (103%), le sénat (133%) et la primature (131%) ont vu leurs dépenses exploser en 9 mois».

Il estime également que la présidence de la République a accru le nombre de son personnel en charge de l’État de 455 à 1018; le bureau de l’assemblée nationale rémunère 2.756 membres de cabinet, hormis les 500 députés et la primature paie 606 personnels politiques dans le cabinet du Premier Ministre.

L’ODEP révèle que, «les dépenses de fonctionnement des institutions, à l’instar des voyages restent une préoccupation majeure. Environ 30 millions USD dépensés au cours de la période».

De l’autre côté, il indique que les inégalités sociales sont également perceptibles dans la répartition des ressources tirées par l’Etat. Le salaire le plus bas s’élève à 90 USD tandis que le plus élevé est à environ 25.000 USD».

«Les fonctions politiques restent le travail de prestige, dont le salaire le plus faible dans un cabinet politique se situe entre 800 USD et 3000 USD le mois. Le métier le plus marginalisé reste l’enseignement, avec un salaire moyen de 180 USD», a-t-il déploré.

De ce qui précède, il indique que l’exécution du budget de janvier à septembre 2021 n’a pas été conforme à la loi des finances y afférente. L’ODEP y note à l’inadéquation entre la vision et la programmation, la budgétisation, l’exécution, le suivi-évaluation car, dit-il, elle n’a permis ni de créer des richesses ni de promouvoir une croissance économique pro-pauvre ni d’améliorer les conditions sociales de la population»,

Pour améliorer la gouvernance des finances publiques, il recommande au président de la République d’organiser un Forum national sur la fragilité budgétaire en vue de la compréhension de la chaîne de la recette et dépenses publiques et de prendre des mesures visant le respect du circuit de la dépense publique et le plan d’engagement budgétaire par son cabinet.

Au Premier ministre, il le demande de Procéder à l’informatisation totale de la chaîne de la recette publique, à la limitation du recours à la procédure d’urgence et s’en tenir au respect strict du circuit de la dépense publique, ainsi qu’à celle relative à la passation des marchés publics.

Ce dernier est également appelé à veiller à la régularité des dépenses urgentes conformément au Manuel de
procédures et le circuit de la dépense publique.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading