Sommet G20: J. Paluku appelle Macron à appuyer la RDC dans la matérialisation de l’installation de l’usine de fabrication des batteries

Le ministre congolais de l’Industrie, Julien Paluku Kahongya a conféré, le mardi 15 novembre, avec le Président français, Emmanuel Macron ainsi que d’autres délégations sur les investissements en RDC.

C’était dans le cadre du sommet G20 qui réunit à Bali en Indonésie, des représentants des pays du groupe des 20 pays industrialisés et émergents pour parler de la crise russo-ukrainienne et ses conséquences en Afrique.

Selon une note consultée par votre rédaction, le Ministre Paluku a appelé Emmanuel Macron à appuyer la RDC dans la matérialisation du grand projet panafricain de l’installation d’une première usine de fabrication des précurseurs des batteries dans la province du Haut-Katanga et dans le processus d’installation des Zones Économiques Spéciales qui augurent la transformation locale des ressources naturelles congolaises. 

À cette occasion, Julien Paluku Kahongya a fait savoir au Président français que la RDC est «la meilleure destination au monde pour l’industrie des batteries et des véhicules électriques grâce à ses minerais stratégiques dont le Cobalt, le lithium et le manganèse». 

Il a profité de l’occasion de lancer un appel aux investisseurs français de venir en RDC car, insiste-t-il, elle regorge d’énormes potentialités dans plusieurs domaines.

Pour Julien Paluku, en effet, la RDC est une opportunité pour le monde dans cette caravane de transition énergétique. «Le monde a atteint 8 milliards d’habitants, chiffre pourtant attendu en 2080. On est à 58 ans d’avance sur les prévisions,ce qui nécessite des politiques prospectives solides».

À côté du Président français, le Ministre Julien Paluku Kahongya s’est également entretenu avec le Conseiller de l’administration Biden au département d’État du trésor, John Morton. La problématique de la réindustrialisation de la RDC était au menu de leurs échanges.

La question des batteries électriques était au rendez-vous, «en 2050, la demande sera de 900 millions des véhicules électriques pour 46 mille milliards USD», a-t-il dit.

Avec ces rencontres, le Ministre congolais de l’Industrie consolide davantage la diplomatie industrielle de la République Démocratique du Congo. 

La RDC été représentée à cette réunion du G20 organisée sous le thème «Bali 2022 : se relever ensemble et plus fort» par Eve Bazaiba et Julien Paluku Kahongya, respectivement Vice-premier Ministre, Ministre de l’Environnement et du Développement durable et Ministre de l’Industrie.

La Rédaction

Dans la même catégorie

RDC: Pourquoi tirer sur Daniel Mukoko Samba ? (Tribune)

Investi le 20 janvier dernier pour un nouveau mandat de cinq ans après une victoire écrasante à la présidentielle, Félix-Antoine Tshisekedi devrait, dans les...

Félix Tshisekedi en Turquie pour participer au forum diplomatique d’Antalya

Le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, séjourne en Turquie depuis le vendredi 1er mars 2024. C'est pour prendre part à...

Course pour le gouvernorat de Kinshasa : l’UDPS section de Kinshasa jette son dévolu sur la candidature de Deo Kasongo

La représentation fédérale sectionnaire du parti présidentiel, UDPS Tshisekedi/Kinshasa, a choisi Deo Kasongo comme candidat au gouvernorat de la ville province de Kinshasa.Pour justifier...

RDC : Les régies financières ont mobilisé près de 527,8 millions $ au 23 février

Le gouvernement congolais, à travers ses services fiscaux, a mobilisé des recettes publiques d'environ 1 425 milliards de Francs congolais (FC), soit près de...

RDC : Des experts de la société civile réfléchissent à l’élaboration d’un cahier des charges sur la gouvernance des provinces

À l'approche des élections des gouverneurs, vice-gouverneurs et membres des Assemblées provinciales, des experts de la société civile se réunissent depuis le jeudi 29...

Aggression rwandaise : La RDC reçoit le soutien des diplomates d’Afrique centrale accrédités en Belgique

Le chef de l'État Félix Tshisekedi a achevé jeudi sa mission à Bruxelles, en Belgique, par un échange avec les ambassadeurs d'Afrique centrale accrédités...

Kinshasa : L’ARSP et l’entreprise sud-africaine BEE signent un protocole d’accord sur le partage d’expériences

L'Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le Secteur Privé (ARSP) et l’entreprise sud-africaine BEE ont signé le jeudi 29 février un protocole d’accord...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading