RDC: Le Trésor public rétrocède près de 368,2 millions USD aux administrations financières

Le Trésor public a rétrocédé une somme de 740,9 milliards de Francs congolais (CDF), soit près de 368,2 millions de dollars américains aux administrations financières de la République démocratique du Congo.

Le rapport provisoire sur les états de suivi budgétaire (ESB) du mois d’octobre 2022 a révélé que les prévisions budgétaires pour les dépenses liées à la rétrocession aux administrations financières ont été fixées à 698,3 milliards de Francs congolais (FC), soit plus de 347 millions de dollars américains pour la période considérée.

 A fin octobre 2022, le taux d’exécution budgétaire des allocations du gouvernement au titre de rétrocession en faveur des administrations financières est de l’ordre de 106,1% du montant total attendu en dix ans.

Les recettes mobilisées au mois d’octobre 2022 par les régies financières de la RDC ont été de l’ordre de 1.069,9 milliards de Francs congolais sur des prévisions des recettes budgétaires mensuelles arrêtées à 1.107,9 milliards de Francs congolais (FC), représentant un taux de réalisation de 97% par rapport aux assignations des recettes au cours de cette période.

Au cours de la période sous examen, la contribution de chaque régie financière est ventilée de la manière suivante : la Direction générale des Impôts (DGI) a mobilisé 562,7 milliards de FC, soit 123% sur les prévisions de 431,7 milliards de FC, la Direction générale des douanes et Accises (DGDA) a mobilisé 362,7 milliards de FC, soit 88% sur les prévisions de 392,6 milliards de FC, la Direction générale des recettes administratives, domaniales, judiciaires et de participations (DGRAD) a collecté 175,0 milliards de FC, soit 66% de ses prévisions arrêtées à 263,9 milliards de FC.

La rétrocession aux administrations financières concerne des primes constituant les quotités que l’Etat a transférées aux administrations des services d’assiettes et aux Directions générales des impôts (DGI),  des douanes et accises (DGDA) et  des recettes administratives, domaniales et de participation (DGRAD).

Cette rétrocession renvoie notamment à la plus-value et aux primes d’assiette liées à la mobilisation des recettes publiques. Elles bénéficient à tous les agents et cadres de ces régies financières mobilisatrices de la fiscalité et de la parafiscalité en République démocratique du Congo (RDC).

L’augmentation du montant rétrocédé aux administrations financières en cette période, se justifie par l’accroissement des recettes mobilisées par ces administrations financières depuis les dix (10) derniers mois.

Par rapport aux assignations des recettes des régies financières, les prévisions budgétaires pour la rétrocession aux administrations financières ont été fixées à plus de 838 milliards de Francs congolais (CDF) pour l’ensemble de l’exercice 2022.

La Rédaction 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading