Expo Béton 6: les sénateurs de Kinshasa préconisent la mise en place d’un plan concret de réurbanisation de la capitale 

Le caucus des sénateurs de la ville de Kinshasa, par le truchement de son rapporteur Patrick Lubala a présenté, ce jeudi 1 décembre, son rapport sur l’état des lieux de la capitale de la République Démocratique du Congo, réalisé du 15 décembre 2020 au 15 mars 2021.

C’était en marge de la seconde journée de la 6ème édition du Salon de la construction «Expo béton » qui se déroule du 30 au 02 novembre 2022.

En effet, ces élus des élus ont peint un tableau très sombre de la ville de Kinshasa en ce qui concerne les infrastructures, l’aménagement et l’urbanisation de la ville qui, jadis était appelée «Kinshasa la belle». Les érosions, les constructions anarchiques, les embouteillages, les ordures, les eaux usées…voilà en somme les maux qui minent cette ville.

«L’ancienne ville de Kinshasa la belle est  aujourd’hui un monstre urbain. Sans cadastre ni véritable plan de développement, Kinshasa est devenue aujourd’hui le prototype d’une ville à urbanisation anarchique et non contrôlée par le pouvoir public. L’administration a perdu tout contrôle de lotissement», a déploré le sénateur Patrick Lubala.

Pour redorer le blason terni de cette ville, les sénateurs de la capitale congolaise préconisent la mise en place d’un plan concret et opérationnel de réurbanisation.

«Chaque institution de la République doit prendre ses responsabilités pour changer de manière décisive le destin de la capitale de notre pays. Kinshasa doit impérativement et en toute urgence mettre en place un plan concret et opérationnel de réurbanisation. Le plan opérationnel de réurbanisation d’orientation générale d’aménagement, d’assainissement et d’urbanisation est un levier important de la mise en œuvre d’une  politique de recomposition et de renouvellement urbain en vue d’une reconstruction volontariste de la ville de Kinshasa», a déclaré le sénateur Patrick Lubala.

Lors de l’ouverture de ce salon consacré à la gestion des villes de la République Démocratique du Congo, le président du Conseil d’organisation de ce forum, Jean Bamanisa avait indiqué que la ville province de Kinshasa, qui compte actuellement entre 16 à 17 millions d’habitants, sera l’une des villes les plus peuplées d’Afrique à l’horizon 2050.

C’est ainsi qu’il a insisté sur la nécessité pour le Gouvernement congolais de prendre les dispositions pour faire face aux défis de la mobilité, de l’éducation et d’organisation de la gestion de la gestion de la capitale de la République Démocratique du Congo.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading