Au cœur des malversations financières, l’ambassadrice de la RDC en France rappelée à Kinshasa 

L’ambassadrice de la RDC en France, Ruth Isabel Machik Tshombe est rappelée dans l’urgence au pays par le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula.

Cette cheffe de mission Diplomatique est au cœur des malversations financières de plus de 1.759.193, 17 euros en 11 mois seulement de gestion de l’ambassade.

Dans une correspondance consultée par DosEco.cd, le vice-premier ministre des affaires étrangères indique que le rapport établi au terme de la mission de contrôle effectuée par une équipe de la Commission mixte permanente (Ministère des Affaires étrangères, du Budget et des Finances), dépêchée sur place, montre l’existence, après recoupements et vérifications des écritures comptables par les contrôleurs, d’un déficit de trésorerie d’un montant de 1.759.193, 17 euros, pour la période de janvier à novembre 2022, provenant du non reversement, soit à la société LOCOSEM, soit au compte du Trésor Public, d’une part, de la part revenant à chacun du produit de vente des passeports aux requérants congolais, et d’autre part, des recettes des frais des visas et autres actes de chancellerie. 

D’après le Chef de la diplomatie Congolaise, ce montant avait été utilisé, aux dires de l’attaché financier de l’Ambassade, par l’ambassadeur seule et sans justifications comptables mais aussi le non versement au profit du Trésor Public des recettes dûment comptabilisées d’un montant de 2.570.879, 59 euros, réparties comme suit sur 3 exercices, à savoir: 480.436, euros pour 2020, 1.196.494, euros pour 2021 et 893.949,59 euros pour 2022.

« En conséquence, vu la gravité des faits relevés dans ce rapport, je demande au Secrétaire Général aux Affaires Etrangères, qui me lit en copie, de confirmer votre rappel à Kinshasa avant le 15 janvier 2023, non seulement pour consultation, mais aussi et surtout pour être entendue sur ces malversations devant une commission de discipline. Il devra, à cet effet, ouvrir dès votre arrivée à Kinshasa une action disciplinaire contre vous » a écrit Christophe Lutundula dans une correspondance adressée à Ruth Isabel Machik Tshombe.

En sus de ces malversations financières dont sa responsabilité personnelle semble engagée pour un montant de 2653.142, 76 € en 11 mois seulement de gestion de l’ambassade, dit Christophe Lutundula, la mission de contrôle a également relevé les plusieurs dans la gestion des finances de l’ambassade ; abus curieusement acceptés, cautionnés et tolérés par l’ambassadeur.

Isabelle Tshombe a été  nommée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès de la France au mois d’octobre de l’année dernière.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Coopération : La Chine s’engage à travailler avec le Gouvernement congolais pour un nouveau partenariat stratégique 

La Chine prévoit d'augmenter ses investissements en République Démocratique du Congo dans divers secteurs. L'ambassadeur chinois accrédité en RDC, Zhao Bin, a fait part...

Aide humanitaire de l’UE à la RDC : Florimond Muteba appelle à la mise en place de mécanismes pour éviter le détournement des fonds

Le Président du conseil d'administration de l’Observatoire de la dépense publique (ODEP), Florimond Muteba, est préoccupé par la gestion rationnelle de l'aide humanitaire de...

RDC : Julien Paluku informé des réalisations et des défis auxquels est confrontée l’ANAPEX

Le ministre du Commerce Extérieur, Julien Paluku, a tenu une réunion le mercredi 19 juin avec le Conseil d'Administration et la Direction Générale de...

RDC : L’UE prévoit d’allouer une aide humanitaire de 99 millions €

Dans un communiqué publié mercredi 19 juin 2024, l'Union européenne (UE), par le biais de son commissaire à la gestion des crises Janez Lenarčič,...

Haut-Katanga : Félix Tshisekedi lance les trains du Service national ce jeudi à Lubumbashi

En séjour dans la province du Haut-Katanga depuis la soirée du mercredi 19 juin, le Président de la République, Félix Tshisekedi, va présider ce...

RDC: Les régies financières ont mobilisé plus de 10 574 milliards de CDF entre janvier et mai 2024

Entre janvier et mai 2024, les régies financières de la République Démocratique du Congo ont mobilisé plus de 10 574 milliards de francs congolais,...

RDC : L’Etat a mobilisé 1.362 milliards de CDF au 14 juin 2024 (Rapport)

Les services d'assiette de l’État congolais ont mobilisé 1.362,1 milliards de Francs congolais (CDF), dont 785,3 milliards de Francs congolais collectés par les régies...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading