Accusée des malversations financières, l’ambassadrice de la RDC en France dit payer le prix « pour avoir dit non à une forfaiture »

L’ambassadrice de la RDC en France, Ruth Isabel Machik Tshombe est rappelée dans l’urgence au pays par le Vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères, Christophe Lutundula pour non-versement au Trésor Public de 2.5 millions USD.

Réagissant aux soupçons des malversations lui imputées, cette diplomate parle plutôt d’un «complot». Dans un message publié sur son compte Twitter, elle dit payer le prix de la «négation à une forfaiture».

«Sereine, rigoureuse et droite dans mes bottes, je le reste. Dommage pour une note mouillée d’acide et réputée officielle  muée en un secret de polichinelle sur la toile! Est-ce fortuit? Savoir dire non à une forfaiture à un prix et je le paie. Rendez-vous à Kinshasa, il n’y aura pas d’honneur perdu!», a-t-elle écrit.

Il sied de rappeler que cette cheffe de mission Diplomatique est au cœur d’un détournement de plus de 1.759.193, 17 euros en 11 mois seulement de gestion de l’ambassade.

Dans une correspondance consultée par DosEco.CD, le Vice-premier ministre des affaires étrangères indique que le rapport établi au terme de la mission de contrôle effectuée par une équipe de la Commission mixte permanente (Ministère des Affaires étrangères, du Budget et des Finances), dépêchée sur place, montre l’existence, après recoupements et vérifications des écritures comptables par les contrôleurs, d’un déficit de trésorerie d’un montant de 1.759.193, 17 euros, pour la période de janvier à novembre 2022, provenant du non reversement, soit à la société LOCOSEM, soit au compte du Trésor Public, d’une part, de la part revenant à chacun du produit de vente des passeports aux requérants congolais, et d’autre part, des recettes des frais des visas et autres actes de chancellerie. 

D’après le Chef de la diplomatie Congolaise, ce montant avait été utilisé, aux dires de l’attaché financier de l’Ambassade, par l’ambassadeur seule et sans justifications comptables mais aussi le non versement au profit du Trésor Public des recettes dûment comptabilisées d’un montant de 2.570.879, 59 euros, réparties comme suit sur 3 exercices, à savoir: 480.436, euros pour 2020, 1.196.494, euros pour 2021 et 893.949,59 euros pour 2022.

«En conséquence, vu la gravité des faits relevés dans ce rapport, je demande au Secrétaire Général aux Affaires Etrangères, qui me lit en copie, de confirmer votre rappel à Kinshasa avant le 15 janvier 2023, non seulement pour consultation, mais aussi et surtout pour être entendue sur ces malversations devant une commission de discipline. Il devra, à cet effet, ouvrir dès votre arrivée à Kinshasa une action disciplinaire contre vous», a écrit Christophe Lutundula dans une correspondance adressée à Ruth Isabel Machik Tshombe.

Aussi, dit-il, en sus de ces malversations financières dont sa responsabilité personnelle semble engagée pour un montant de 2653.142, 76 € en 11 mois seulement de gestion de l’ambassade, la mission de contrôle a également relevé les plusieurs dans la gestion des finances de l’ambassade ; abus curieusement acceptés, cautionnés et tolérés par l’ambassadeur.

Dostin Eugène LUANGE

Dans la même catégorie

RDC: Jean-Pierre Lihau et 600 délégués de l’administration publique discutent du pouvoir d’achat des fonctionnaires

Le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a ouvert, mercredi 22 mai, la première série de concertations avec toutes les...

Kinshasa abritera du 23 au 26 mai 2024, la 5ème édition du congrès de la Fédération des Verts Africains

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, va abriter, du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2024, la 5ème édition...

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading