Newsletter

RDC: Matata Ponyo sommé de prouver ses allégations sur les 20% de rétrocommission lui demandés par le ministère des finances 

Augustin Matata Ponyo, Président du conseil d’administration de Congo Challenge est sommé de prouver des personnes membres du cabinet du ministre des Finances, l’ayant exigé une rétro commission de 20% pour obtenir le paiement des études réalisées par son cabinet au profit du gouvernement congolais.

Cette recommandation lui est faite par le cabinet du ministre des Finances qui désapprouve avec véhémence les allégations faites par ce dernier, au cours d’une matinée politique, organisée le 28 janvier dernier à Kinshasa pour la sensibilisation de la population à l’enrôlement.

Dans une correspondance consultée ce mardi 7 février par DosEco.CD, le directeur de cabinet du ministre des Finances, Bertin Mawaka Lubembo qui réalise la gravité de ces propos, accorde un délai de trois jours à ce candidat président de la République avant de saisir les instances judiciaires.

«Le cabinet du Ministre des Finances, par sa cellule bonne gouvernance et contrôle vous invite à lui fournir les informations pertinentes sur la ou les personnes membres du cabinet ayant exigé une rétro commission de 20% en rapport avec votre dossier, afin qu’une enquête soit menée et, le cas échéant, des sanctions soient prises. Compte tenu de la flagrance et la gravité de vos déclarations tant sur la réputation que sur l’image non seulement du ministère des finances mais aussi et surtout de tous les services publics, un délai de trois jours vous est accordé», lit-on dans le document.

Dépassé ce délai, le ministère des finances dit se réserver le droit de saisir la justice pour injures publiques, Imputations dommageables, outrages envers les autorités publiques et Propagation des faux bruits au cas où, ses déclarations s’avéreraient fausses.

Il convient de rappeler qu’Augustin Matata Ponyo avait affirmé dans une allocution prononcée lors de sa matinée politique qu’il lui avait été demandé de payer 20 % de rétrocommission pour obtenir le paiement des études réalisées par son cabinet au profit du gouvernement. Chose qu’il aurait refusée.

Pendant ce temps, il continue à réclamer au gouvernement le paiement de 1.9 million USD pour le compte du Bureau d’Études «Congo Challenge». 

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading