Contrat ChinoisGate: des ONGs s’activent à intenter un procès contre les parties prenantes 

4 organisations de la société civile à l’instar de l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP), l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), l’Association Africaine de Défense des Droits de l’Homme (ASADHO) et le Réseau Gouvernance Économique et Démocratie (REGED) s’activent à intenter un procès contre un Groupe d’entreprises chinoises (GEC) et les autorités congolaises ayant mis en place en 2008, le contrat chinois ( infrastructures contre minerais), présenté urbi et orbi comme un contrat win-win, qui malheureusement s’est mué en «contrat léonin».

Dans une conférence de presse tenue ce mercredi 1 mars à Kinshasa, ces organisations de la société qui réalisent l’immensité des dégâts subis par la RDC trouvent inacceptable que ceux qui ont occasionné ce bradage vaquent librement à leurs occupations.

«Dans les semaines à venir, vous serez informés des types d’actions que nous allons engager, nous les organisations de la société ; ensemble avec certains congolais qui vont se joindre à notre mouvement. Nous voudrons cette fois-ci montrer à la face de l’Afrique et du monde que nous pouvons nous prendre en charge et mettre au défi les institutions judiciaires nationales et internationales. Le travail d’analyse de ces actions a déjà commencé et toute personne qui aura une quelconque responsabilité dans ce débâcle avec cette convention sera aussi citée et mise à la disposition de la justice», a déclaré en substance, Georges Kapiamba de l’ACAJ.

Mais au-delà des éléments de constatation mis en place par l’Inspection Générale des Finances, Georges Kapiamba estime que l’IGF devra parachever ce travail par l’audit technique de tous les ouvrages réalisés dans le cadre de ce fameux contrat qui pourra cristalliser les fautes commises.

Quid des réalisations ?

Selon le rapport de l’IGF duquel s’appuient ces organisations de la société civile, il y a contraste dans les infrastructures convenues dans cette convention et les réalisations enregistrées à ce jour.

A en croire le rapport, les infrastructures prévues dans cette convention dont 5.000 logements sociaux à Kinshasa et 3.000 en provinces, 3.735 kilomètres des voies ferrées, 31 hôpitaux de 150 lits, 145 centres de santé dans les 145 territoires de la RDC, 2 barrages hydroélectriques et autres, n’ont jamais été réalisées par les chinois, selon la convention.

Estimant inacceptable que les congolais puissent continuer à croupir dans la misère alors que leurs ressources profitent aux entreprises étrangères, ces organisations appellent le Président Félix Tshisekedi a ne pas laisser impunis les crimes économiques commis dans le cadre de cette convention.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading