RDC : Le FMI se dit prêt à contribuer à la modernisation de l’armée

Le Fonds monétaire International (FMI), se dit « très engagé » à contribuer et à participer à la modernisation des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) pour mieux les permettre de sécuriser les frontières de la République Démocratique du Congo. 

La question a été au cœur d’échanges jeudi 27 avril, entre le Vice-Premier Ministre, Ministre de la Défense Nationale et  Anciens Combattants Jean Pierre Bemba et une  délégation du FMI, conduite par Mme Mercedes Vera Martin.

« Nous avons discuté des dépenses prioritaires de l’armée pour renforcer la sécurité aux frontières à l’Est et favoriser la désescalade dans les zones de conflit. Théoriquement, nous avons parlé de la priorisation des dépenses, d’assurer la bonne gouvernance des dépenses sécuritaires. Nous avons eu une très bonne discussion avec son excellence », a déclaré la Cheffe de mission du FMI, à l’issue de cet entretien. 

Mme Mercedes Vera Martin a fait remarquer que le Fonds Monétaire International se dit très engagé et participe à la modernisation des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

« Nous sommes très engagés à prendre une part active à la modernisation de l’armée de la RDC, car elle est déjà dans une phase positive et il est important de peaufiner tout ce qui est fait actuellement à travers la Vice-Primature et Ministère de la Défense Nationale et Anciens Combattants », a – t- elle précisé.

Cette délégation a estimé que l’étape actuelle de collaboration et de partenariat avec la RDC, par le Ministère de la Défense, le pousse à confirmer leur engagement à apporter une aide conséquente en faveur de l’armée Congolaise. 

Ce qui est sûr , poursuit Mercedes Vera Martin, « rien, alors rien ne sera laissé au hasard, pour rendre  l’armée de la RDC, ses capacités à réaliser ses performances, et les discussions avec le vice-premier Ministre,  Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants, Jean-Pierre BEMBA, a donné une tournure totalement positive  pour  le challenge, devant nous, qui  reste énorme, mais  à tout point de vue réalisable et  surmontable », a poursuivi la cheffe de la délégation.

Les discussions de nature à  faire avancer le processus jusqu’à son aboutissement, devront impérativement se poursuivre, jusqu’à  l’aboutissement positif,  tel qu’escompté aussi bien par la partie congolaise, que par  le FMI, qui dans une mesure très considérable, place l’armée de la RDC, parmi ses priorités ».

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading