RDC: Sama Lukonde instruit les ministres sectoriels pour des solutions idoines aux revendications des enseignants

Le Premier Ministre, Sama Lukonde, a réuni autour de lui, le jeudi 04 mai, les deux ministres sectoriels ainsi que leurs collègues du Budget et des Finances pour étudier à fond la situation de grogne sociale qui prévaut ces derniers temps à l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST) ainsi qu’à l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU).

Sama Lukonde n’entend ménager aucun effort pour que les enseignants de l’EPST notamment ceux appelés à prester lors de la passation des différentes épreuves ainsi que les professeurs d’universités soient mis dans les meilleures conditions.

A en croire le Ministre de l’EPST et son collègue de l’ESU qui se sont confiés à la presse à tour de rôle, le Chef du Gouvernement a donné des instructions claires pour que tout soit mis en œuvre dans le seul but de rencontrer les préoccupations des enseignants et des professeurs.

« Le Premier Ministre avait tenu à la présence du Ministre d’État en charge du Budget ainsi que celui des Finances pour voir dans quelle mesure nous pouvons rencontrer les préoccupations des professeurs au niveau de l’ESU ainsi que des enseignants au niveau de l’EPST ainsi que des cadres et services centraux. Vous avez déjà suivi que les inspecteurs qui ont décrété la grève et qui s’apprêtent à boycotter les épreuves certificatives et même tous les autres enseignants pour les engagements d’avril ainsi que les primes d’encadrement de la paie pour les cadres et agents des services centraux. Nous venons donc de faire un tour d’horizon autour du Premier Ministre », a déclaré Tony Mwaba Ministre de l’EPST.

A l’en croire, il a été décidé qu’un cadre de concertation permanent urgent soit mis en place dès ce vendredi autour du Ministre d’État, Ministre du Budget pour que  tous les services techniques : Dinacop, inspection, ainsi que le secrétariat général accompagnés des leaders syndicaux,  puissent étudier comment indiquer ce qui peut être dégagé pour essayer de régler les problèmes urgents.

De son côté, le ministre Muhindo Nzangi a indiqué que le ministère des Finances va devoir faire un geste pour rencontrer les préoccupations des professeurs concernant le mois d’avril.

Le Vice-Premier Ministre en charge de la Fonction Publique ainsi que les Vice-Ministres du Budget, et de l’EPST ont également pris part à cette réunion.

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading