Newsletter

Une cohorte de leaders de l’opposition invite le FMI et la BAD à diligenter un audit sur l’utilisation des fonds alloués à la RDC

Un groupe de leaders de l’opposition congolaise composé de Martin Fayulu, Moise Katumbi, Delly Sessanga et Augustin Matata accuse le gouvernement congolais de malversations financières des fonds alloués par les institutions de Bretton Woods, dans le cadre de la facilité élargie de crédit (FEC) et de tous les décaissements effectués en faveur de la RDC.

Ce faisant, ils ont écrit à la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Kristalina Georgieva et à la Banque Africaine de Développement (BAD) afin de diligenter un audit sur l’utilisation de ces ressources. 

De leur avis, en dépit de la mobilisation massive des ressources en faveur du Congo, aucun changement perceptible n’est visible dans la vie quotidienne de la population congolaise qui « assiste à une érosion progressive de son pouvoir d’achat et à la détérioration accélérée des infrastructures de base ».

« Depuis plusieurs années, la mégestion des fonds publics et des détournements massifs des ressources financières sont régulièrement dénoncés par la Société civile. Ces déclarations sont connues du Fonds Monétaire International et des autres bailleurs de fonds. Récemment, après un premier rapport ayant trait à l’utilisation des fonds de la Banque Mondiale décaissés dans le cadre de la lutte contre le COVID, un second rapport d’audit de la Cour des Comptes vient de révéler l’utilisation scandaleuse des fonds de la Banque Mondiale par le Gouvernement. En dépit de tous ces détournements massifs bien connus des institutions internationales, plusieurs décaissements ont été réalisés par ces institutions », ont-ils écrit.

Les chiffres 

A juste titre, ils évoquent les décaissements pour le FMI de 368,4 millions USD en décembre 2019 ; 363,27 millions USD en avril 2020 ; 216,9 millions USD en juillet 2021 ; 212,3 millions USD en décembre 2021 ; 203 millions USD en juin 2022 et de 203 millions USD en décembre 2022, soit au total 1.566,87 millions USD.

Pour la Banque Mondiale, ils évoquent un décaissement de 250 millions USD au titre d’appui budgétaire en juin 2022, et un déboursement de 185 millions USD en novembre 2022 au titre d’appui à la gratuité de l’enseignement en RDC, soit un total de 435 millions USD. Ils indiquent par ailleurs que d’autres déboursements ont été opérés dans l’exécution de plusieurs projets sectoriels. Pour la BAD: Un décaissement de 142 millions USD en 2020 au titre d’appui budgétaire.

In fine, ils invitent les gouvernements membres de ces institutions à s’impliquer pour que les financements aillent exclusivement dans la lutte pour l’éradication de la pauvreté et le développement de la République Démocratique du Congo.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading