Le procureur de la CPI attendu à Kinshasa le 28 mai

Une délégation de la Cour pénale internationale conduite par son procureur, Karim Khan, est attendue à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC), pour une visite de travail allant du 28 au 31 mai 2023, a-t-on appris jeudi, de source onusienne.

«  Le procureur de la Cour pénale internationale, Karim Khan, conduira, du 28 au 31 mai 2023, en République démocratique du Congo, une forte délégation qui se rendra dans la partie orientale  de ce pays, théâtre des conflits et crimes impunis depuis des décennies », a indiqué la source.

« Karim Khan pourra ainsi se rendre compte du désastre humain que vit la population de  l’Est de la RDC, à travers sa tournée notamment à Bukavu, Goma, Beni et en Ituri », a précisé la même source.

La CPI invitée à enquêter en priorité sur les crimes commis dans l’Est

En décembre 2022, la République démocratique du Congo avait invité le procureur  près  la Cour pénale internationale (CPI) à enquêter, en priorité, sur le désastre humain causé par les groupes armés dans l’Est de son territoire national.

« Cette enquête  permettra au procureur  de se rendre compte du désastre humain causé par les groupes criminels terroristes du M23 et des ADF aux populations vivant dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu », avait déclaré la ministre d’Etat en charge de la Justice,  Rose Mutombo, dans son allocution à la 21ème  Assemblée des Etats parties au Statut de Rome, tenue à La Haye au Pays-Bas.

Rose Mutombo avait, à cette occasion, cité les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, comme « théâtre des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre, des crimes de génocide et des crimes d’agression qui occasionnant des milliers de morts ainsi que des cas de violences sexuelles sur les femmes et sur les filles ».

Elle avait également dénoncé des massacres perpétrés par les terroristes du M23 « contre des compatriotes, civils non armés », dans le village de Kishishe,  territoire de Rutshuru, en évoquant, pour ce cas précis, le massacre de plus de 272 civils.

Les auteurs de ces crimes sont principalement les groupes terroristes ADF, d’origine ougandaise, et le M23 supplétif à l’armée rwandaise, avait-elle affirmé, ajoutant que ces derniers « sont aujourd’hui bien identifiés par les  experts des Nations-Unies et opèrent même à visage découvert ».

« Le Procureur près la CPI n’hésitera pas à se saisir de tous les auteurs, coauteurs et complices des crimes graves commis en RDC », avait-elle conclu.

La République démocratique du Congo a ratifié, par Décret du 30 mars 2002, le Statut de Rome portant création de la « Cour pénale internationale », dont la vocation est de mettre fin à l’impunité des auteurs des crimes contre l’humanité, des crimes de guerre, des crimes de génocide et des crimes d’agression. Karim Khan est un avocat britannique et procureur de la CPI depuis le 16 juin 2021. 

DosEco.CD avec l’ACP

Dans la même catégorie

RDC: Pourquoi tirer sur Daniel Mukoko Samba ? (Tribune)

Investi le 20 janvier dernier pour un nouveau mandat de cinq ans après une victoire écrasante à la présidentielle, Félix-Antoine Tshisekedi devrait, dans les...

Félix Tshisekedi en Turquie pour participer au forum diplomatique d’Antalya

Le président de la République démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi, séjourne en Turquie depuis le vendredi 1er mars 2024. C'est pour prendre part à...

Course pour le gouvernorat de Kinshasa : l’UDPS section de Kinshasa jette son dévolu sur la candidature de Deo Kasongo

La représentation fédérale sectionnaire du parti présidentiel, UDPS Tshisekedi/Kinshasa, a choisi Deo Kasongo comme candidat au gouvernorat de la ville province de Kinshasa.Pour justifier...

RDC : Les régies financières ont mobilisé près de 527,8 millions $ au 23 février

Le gouvernement congolais, à travers ses services fiscaux, a mobilisé des recettes publiques d'environ 1 425 milliards de Francs congolais (FC), soit près de...

RDC : Des experts de la société civile réfléchissent à l’élaboration d’un cahier des charges sur la gouvernance des provinces

À l'approche des élections des gouverneurs, vice-gouverneurs et membres des Assemblées provinciales, des experts de la société civile se réunissent depuis le jeudi 29...

Aggression rwandaise : La RDC reçoit le soutien des diplomates d’Afrique centrale accrédités en Belgique

Le chef de l'État Félix Tshisekedi a achevé jeudi sa mission à Bruxelles, en Belgique, par un échange avec les ambassadeurs d'Afrique centrale accrédités...

Kinshasa : L’ARSP et l’entreprise sud-africaine BEE signent un protocole d’accord sur le partage d’expériences

L'Autorité de Régulation de la Sous-Traitance dans le Secteur Privé (ARSP) et l’entreprise sud-africaine BEE ont signé le jeudi 29 février un protocole d’accord...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading