Newsletter

Coopération : La France octroie au gouvernement congolais 2,4 millions d’euros d’aide au développement 

La République démocratique du Congo est parmi les pays africains bénéficiaires d’une nouvelle aide au développement de près de 2,4 millions d’euros de l’Agence française de développement pour cofinancer des projets communautaires.

C’est ce que rapporte un communiqué de cette structure française. Ce financement vise à accélérer la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD).

« L’AFD consacre une enveloppe de 2,4 millions d’euros en subvention, par un appel de partenariat pour cofinancer les projets de fondations. La somme sera répartie entre les fondations retenues à l’issue de la phase de présélection », lit-on dans le communiqué.

A en croire le même communiqué, le montant des projets engagés doit être compris entre 200.000 et 500.000 euros et leur durée limite est fixée à trente-six mois (36).

Le partenariat entre l’AFD et lesdites fondations vise à mobiliser leurs financements autour de projets portant sur plusieurs thématiques, notamment le climat, la biodiversité, la formation, la jeunesse, l’emploi, le genre, les droits humains ou accès aux services essentiels (eau, électricité, numérique).

Ouvert depuis le 30 mai dernier, cet appel des partenariats, s’adresse aux fondations françaises ou locales, opérant seules ou en partenariat pour soutenir un projet mis en œuvre par des organisations de la société civile, des fondations opératrices ou des entreprises sociales et solidaires. 

L’AFD est présente dans plusieurs pays du continent africain.  Elle vise à mener à bien des projets d’intérêt général, le plus souvent dans le domaine social, et s’abstient de servir des intérêts privés.

L’ouverture de l’appel à partenariats s’est fait le 30 mai 2023. La date limite des demandes de clarification interviendra le 27 juin 2023, avant la clôture prévue le 4 juillet prochain 2023. 

Tous les pays d’intervention de l’AFD sont concernés. Une attention particulière est toutefois accordée aux projets situés dans les pays suivants : la République démocratique du Congo, le Bénin, Burkina Faso, Burundi, Comores, Djibouti, Éthiopie, Gambie, Guinée, Haïti, Liberia, Madagascar, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Sénégal, Tchad et Togo.

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

RDC: Doudou Fwamba et l’Association Congolaise des Banques pour une croissance économique durable

Le ministre des Finances, Doudou Fwamba Likunde, souhaite voir les banques congolaises devenir des moteurs de croissance économique et de développement afin de créer...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading