18 ans après l’assassinat du journaliste Franck Ngyke : Félix Tshisekedi appellé à s’impliquer pour la réouverture du procès

Dix-huit ans après l’assassinat du journaliste Franck Ngyke et son épouse Hélène Mpaka, le groupe de presse « La Référence Plus » et la famille biologique des illustres disparus continuent à militer inlassablement pour la réouverture du procès.

Au cours d’une conférence de presse organisée conjointement jeudi 22 juin 2023 à Kinshasa par les deux parties,  André Ipakala, Éditeur et DG de ce groupe de presse a souligné l’imperieuse nécessité de savoir la causalité de cet assassinat pour permettre à la Justice de faire son travail.

« Le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi en prônant l’Etat de droit, nous nous sommes dit que nous devons formuler une demande de la réouverture du procès Franck Ngyke. C’est un procès qui avait commencé et aujourd’hui on ne sait pas s’il est à quel niveau. On ne peut pas évoluer dans l’impunité ; dans l’état de droit, il faut que nous réclamions haut et fort. Nous comptons sur lui afin de tirer au clair les circonstances de l’assassinat de cette icône de la presse congolaise et à travers lui rendre hommage à tous les martyrs de la liberté de la presse », a dit André Ipakala.

Au-delà de cette demande, la famille biologique et professionnelle ont plaidé pour l’érection d’un monument en mémoire des journalistes martyrs de la liberté de la presse à l’instar de Franck Ngyke.

Grâce Israëlla Ngyke, l’une des enfants du couple défunt a décrit laconiquement la façon dont ils ont vécu après l’assassinat de leurs parents dans un climat de terreur et de traumatisme. 

Elle a mis à contribution le chef de l’Etat pour que ce procès puisse trouver une issue favorable.

« Nous n’avons pas de force et des moyens, nous sommes limités. Que le chef de l’Etat Félix Tshisekedi s’implique pour qu’il ait réouverture de ce procès pour qu’enfin, tout le monde sache pourquoi Franck Ngyke a été tué brutalement devant ses enfants », a-t-elle lancé.

En sus, les deux parties ont également annoncé la constitution d’un groupe de plaidoyer « justice pour Franck Ngyke ». Ce  mouvement impulsé par la famille et le média  reste ouvert à tous les groupes de défense de droits des journalistes et forces de la société civile pour porter ce combat.

Franck Ngyke et son épouse avaient été assassinés à Limete (Mombele) le 03 novembre 2005 par des hommes armés alors qu’ils revenaient du lieu du travail.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading