2ème Conférence Risque Pays : La RDC obtient la note 5,5 grâce à ses performances macroéconomiques ( Rapport)

Le Premier Ministre, Sama Lukonde, a ouvert, mercredi 28 juin 2023, la deuxième édition de la Conférence Risque Pays de la République démocratique du Congo pour l’année 2023, à Kinshasa.

Organisé par le ministère des Finances, cette conférence est un moment important pour passer en revue le rapport de l’étude sur le risque pays 2023, qui a pour objectif d’établir la cartographie des risques d’investissement du pays, un rapport élaboré par Bloomfield investment corporation (BIC), qui est une agence de notation panafricaine. 

Présentant les résultats de l’étude, le Président Directeur Général de Bloomfield investment corporation, Stanislas Zeze, a passé au peigne fin les 5 éléments importants qui ont permis de mieux cerner les risques que représente la RDC en matière d’investissements. Il s’agit notamment du climat des affaires, des performances macroéconomiques réalisées par le Gouvernement, de la gestion des finances publiques, de la solidité du système financier et du risque socio-politique.

En gros, la République démocratique du Congo a amélioré sa notation, en passant de 5.1 en 2022 à 5.5 en 2023. Ce qui représente une augmentation de 40 points. Une note positive qui place la RDC en position de risque modéré pour les investissements. La RDC ne présente pas de frein aux investissements même si beaucoup d’efforts sont à fournir dans l’amélioration du climat des affaires.

Le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, qui a réagi à cette étude, s’est montré satisfait des progrès réalisés en RDC. Pour lui, cette note positive obtenue témoigne à suffisance des efforts fournis par le Gouvernement Sama Lukonde dans plusieurs secteurs. La RDC est donc sur une dynamique très positive sur le plan économique.

Ouvrant officiellement les travaux de cette conférence, le Premier Ministre, Sama Lukonde a remercié l’Agence Bloomfield investment corporation pour l’honnêteté et la transparence avec lesquelles elle a conduit cette étude. Le Chef du Gouvernement s’est félicité de la note positive obtenue par la RDC. Il a toutefois souligné la nécessité de mettre un accent particulier sur les investissements avec le secteur privé.

« C’est l’occasion pour nous de nous regarder dans un miroir et évaluer comment est-ce que nous pouvons améliorer les choses là où elles n’ont pas été et nous projeter dans un avenir meilleur. Je voudrais ici, après cette évaluation qui nous a été donnée et cette notation heureusement en progressivité, passant de 5.1 à 5.5, et donc une augmentation de 40 points, mentionner que l’effort du Gouvernement pour améliorer non seulement le climat des affaires mais surtout notre potentiel d’investissement, va dans le sens de répondre à une question sociale au plus haut niveau, celle de la création des emplois et de la création des richesses », a déclaré le Premier Ministre Sama Lukonde.

Et de poursuivre : « Ici ça passe par la diversification de notre économie. Nous reconnaissons qu’au-delà des efforts que nous fournissons, la véritable réponse va nous venir du secteur privé avec des investissements que nous attendons. C’est pour ça que nous sommes ici, pour parler justement de cela, des investissements qui doivent être faits ».

Cette conférence permet de donner la parole aux acteurs clés de l’environnement socio-économique, au cours des débats ouverts à travers quatre panels abordant les principales problématiques relevées dans le rapport risque pays.

 Il est donc question de conduire à des réflexions permettant de susciter des solutions sur les différents aspects évoqués dans le rapport risque pays RDC 2023.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading