RDC: Le gouvernement décide d’appliquer le taux directeur de la BCC relevé à 11 % pour juguler les fluctuations du dollar 

Le dollar américain connaît des fluctuations sur le marché de change de la République démocratique du Congo. Cela occasionne la dépréciation de la monnaie locale.

Pour remédier à cette situation, le gouvernement congolais annonce l’application du taux directeur de la Banque centrale du Congo (BCC) relevé à 11 % dans les semaines qui viennent.

Cette décision découle de la réunion de conjoncture économique, présidée ce mardi 04 juillet 2023, par le Premier ministre, Sama Lukonde, sous forme d’un rappel concernant la revue trimestrielle sur le taux de change. Ladite réunion a connu notamment la participation de la vice-ministre des finances et de la Gouverneure de la Banque centrale du Congo.

« En guise de mesures pour essayer de freiner cet élan de dépréciation de notre monnaie, le Premier Ministre a commencé par rappeler les mesures qui ont été prises antérieurement pour endiguer ce phénomène-là. En premier lieu, Il s’agissait de publier chaque jour le taux de change officiel et parallèle dans les médias par la Banque Centrale. En deuxième lieu, rappeler la nécessité pour les bureaux de change d’afficher le taux à l’intérieur et pas à l’extérieur. Comme deuxième mesure, le bon taux directeur, celui de la BCC qui vient d’être relevé le sera peut-être dans les semaines qui viennent en vue de réduire la demande et d’absorber la liquidité sur le marché de change ainsi que contribuer à la stabilité de notre monnaie locale », a déclaré le ministre du budget Aimé Boji qui faisait office du porte-parole.

Ce membre du gouvernement a tenu à préciser que ce phénomène des fluctuations du dollar n’est pas unique à la République démocratique du Congo. Plusieurs pays de la région et du monde, a-t-il souligné, font face à une crise d’inflation qui est importée suite à la crise économique mondiale.

Le gouvernement a laissé entendre que la Banque Centrale du Congo va continuer aussi à utiliser tous les autres instruments classiques disponibles pour endiguer cette crise et permettre la stabilité de notre monnaie.

Il convient de rappeler qu’au cours de la réunion du Comité de Politique Monétaire (CPM) du 19 juin 2023, la Banque Centrale du Congo avait annoncé le relèvement du taux directeur de 9 % à 11 %.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading