Newsletter

La RDC évalue ses besoins financiers à 48,68 milliards USD pour réduire de 21% ses émissions de gaz à effet de serre

Pour réduire de 21% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, la République démocratique du Congo a besoin de 48,68 milliards USD, dont 25,60 milliards USD pour les initiatives d’atténuation et 23,08 milliards USD destinés aux mesures prioritaires d’adaptation.

Cette démonstration a été faite par la ministre de l’environnement et développement durable, Eve Bazaiba, vendredi dernier, au cours de la 104ème réunion du Conseil des ministres.

Selon le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, le pays de Felix Tshisekedi, parti à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, a soumis sa Contribution Déterminée à l’échelle Nationale (CDN) révisée (Décembre 2021) avec l’ambition de réduire ses émissions de 21% d’ici 2030. 

Cette cible porte principalement sur trois gaz à effet de serre : le dioxyde de carbone (C02), le méthane (CH4) et le protoxyde d’azote (N20) imputables aux secteurs Énergie, Agriculture, Foresterie et autres affectations des Terres ainsi qu’aux Déchets.

La CDN constitue le référentiel des engagements de l’Etat Congolais à 
l’horizon 2030 en rapport avec ses efforts d’adaptation et d’atténuation. Pour sa mise en œuvre, une feuille de route a été élaborée, et s’articule autour 
de cinq axes stratégiques dont le système de gouvernance à établir ;  les mesures et les actions d’atténuation pour réduire les émissions, les mesures et les actions 
d’adaptation pour renforcer la résilience ; le mécanisme de financement ; et le système 
de Mesure, Notification et Vérification (MNV).

Pour une opérationnalité efficiente, le Président de la République a estimé qu’il est nécessaire de créer un Fonds d’investissement pour la nouvelle économie du climat. Ce dispositif s’alignerait sur la Nouvelle Économie du Climat, concept novateur préconisant les actions d’atténuation et d’adaptation à même de générer des bénéfices économiques et sociaux, à travers les  opportunités entrepreneuriales qui se créent grâce aux mesures de lutte contre le changement climatique.

L’objectif poursuivi derrière la création d’un Fonds d’investissement repose sur 
la possibilité d’accompagner substantiellement les investissements privés liés à la promotion de la croissance économique bleue et verte, dans les différents secteurs que compte notre économie.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Contrat SICOMINES : Le ministre des Finances examine la mise en place d’un mécanisme financier et de bonne gouvernance pour les ressources issues de...

La gestion des fonds du projet Sino-Congolais des Mines (SICOMINES) était au cœur d'une réunion présidée le jeudi 18 juillet par le ministre des...

RDC : Le gouvernement suspend l’importation des bières et boissons gazeuses pour une durée de 12 mois

Le gouvernement congolais, par le truchement du ministère du commerce extérieur, a suspendu pour une durée de 12 mois, l’importation des bières et boissons...

Spoliation des terrains de la SNCC : la ministre Acacia Bandubola appelée à bloquer la délivrance des titres aux bénéficiaires

Le conseil d'administration de la Société Nationale des Chemins de fer du Congo (SNCC) sollicite l'implication de la ministre des Affaires foncières, Acacia Bandubola,...

RDC: L’UE alloue 1 millions d’euros pour contenir la propagation de la variole du singe

L’Union européenne (UE) a annoncé, jeudi 18 juillet, l'allocation d'une aide humanitaire supplémentaire de 1 millions d'euros pour soutenir la lutte contre la propagation...

RDC : Le gouvernement mobilise 18,546 millions USD à la séance du 16 juillet 2024 grâce aux Obligations du Trésor

Le Gouvernement congolais, par le truchement du ministère des Finances, a mobilisé 18,546 millions USD lors de la séance d’adjudication des Obligations du Trésor...

RDC: Le gouvernement envisage des mesures pour juguler la fraude des produits miniers qui entrave l’accroissement des recettes publiques

À l'initiative de la première ministre, Judith Suminwa, les membres du Comité de Conjoncture Économique (CCE) se sont réunis jeudi 18 juillet afin de...

La BAD accorde à la RDC un prêt de 117 millions USD pour appuyer la transformation agricole

Le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a approuvé, le 14 février dernier à Abidjan, un prêt de 117,9...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading