RDC: Florimond Muteba vent debout contre l’organisation des jeux de la Francophonie 

La République Démocratique du Congo (RDC) s’apprête à organiser les 9èmes jeux  de la Francophonie du 28 juillet au 6 août 2023 à Kinshasa. Sur ce, toutes les dispositions idoines sont prises et les préparatifs sont arrivés à terme, renseignent les officiels Congolais.

Néanmoins, l’organisation de ces jeux ne rencontre pas l’assentiment de toutes les couches sociales de la population. C’est le cas notamment de l’Observatoire de la Dépense Publique (ODEP), une structure de la société civile œuvrant dans le secteur des finances publiques en RDC.

Au cours d’une conférence de presse tenue mardi 25 juillet 2023, son Président du conseil d’administration, Florimond Muteba, a manifesté sa désapprobation quant à l’organisation de ces jeux. Ce dernier pense que le gouvernement congolais devrait plutôt organiser les jeux de la Swahiliphonie au détriment de la Francophonie.

« Aujourd’hui on est en train d’annoncer les jeux de la Francophonie, s’il-vous-plaît ne me dites pas que nous allons célébrer une langue étrangère qui, de surcroît, est un instrument d’aliénation culturelle permanente et de domination culturelle des pays puissants à l’instar de la France. Quand est-ce que nous allons faire les jeux de la Swahiliphonie ? Au Mali, le français est une langue du travail. Pourquoi devons-nous avoir le Français comme langue officielle ? Que deviennent le Tshiluba, le Lingala, le Swahili et le Kikongo ? »,  a déclaré le Professeur Florimond Muteba.

De son point de vue, le français ne devrait être qu’une langue du travail au même titre que l’anglais et le chinois. Ainsi, il promet d’aborder cette question au cours de la conférence nationale sur la reconstruction et l’émergence de la RDC qu’il projette au mois de septembre prochain.

Ladite conférence devra aboutir à la création d’un mouvement anti-impérialiste pour la deuxième indépendance réelle du Congo. In fine, Florimond Muteba invite l’intelligentsia congolaise à cesser d’être mercenaire et de se mettre au service du Congo. 

Selon les officiels Congolais, ces jeux vont bénéficier à la population congolaise qui va profiter de ces infrastructures. En outre, ces jeux vont présenter une image positive de la RDC au niveau mondial. 

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading