RDC : Nicolas Kazadi met fin à la descente aux enfers du franc congolais 

Depuis une semaine, le franc congolais s’est apprécié de 15% face au dollar américain. Sur le marché de change, 1 dollar s’échange à 2.200 FC, au maximum 2.250 FC, contre 2.600 FC les jours précédents.

Ce bon comportement de la monnaie locale face aux devises étrangères n’est pas le fruit du hasard, affirment nombred’économistes. Tous les indices économiques attestent que les mesures prises par le Gouvernement à travers le ministre des Finances, Nicolas
Kazadi, travaillent en faveur du franc congolais dont le taux de change se stabilise au jour le jour.

L’argentier national permet à la monnaie locale de reprendre du poil de la bête à la grande satisfaction des consommateurs
congolais. Les Congolais se souviennent qu’il y a peu, le marché de change a connu une surchauffe. C’est dans ce contexte tendu que le ministre des Finances a pris le pari risqué d’annoncer une batterie de mesures courageuses lors du briefing presse du 17 juillet 2023.

Ces mesures ont été mises en œuvre et depuis 72 heures les résultats sont positifs.
Le taux de change baisse sur le marché et le franc congolais s’apprécie.

MESURES PRISES

Au delà des interventions de la Banque centrale du Congo (BCC) sur le marché, c’est
surtout des mesures structurelles qui sont désormais d’application. Le Gouvernement a corsé la politique des réserves obligatoires des banques auprès de la BCC. Ce qui a pour effet de stabiliser une partie de leurs dépôts en francs congolais.

Mais cette mesure n’a pas suffi pour calmer la situation sur le marché de change. Nicolas
Kazadi a ajouté une autre mesure : celle exigeant le paiement de l’impôt exclusivement en monnaie nationale. Avec la coïncidence de l’échéance fiscale de fin
juillet, la demande de la monnaie locale a explosé et cela a entraîné le taux de change à la baisse, soutient-on dans les milieux économiques.

Par ailleurs, il a fait remarquer que les finances publiques du pays ne sont pas dans un état de dérapage. « Au-delà des
recettes propres, il y a des obligations du Trésor, des appuis financiers et nous travaillons avec la BCC, pour comprendre cette situation », a indiqué Nicolas Kazadi.

Ainsi, sur le plan budgétaire, a ajouté le ministre des Finances, la BCC dispose des réserves et intervient sur le marché de change et ses interventions vont se poursuivre pour rétablir l’équilibre. Sur le plan monétaire, Nicolas Kazadi a précisé que la BCC va réguler le flux en franc congolais, à travers son taux directeur, avant de suggérer qu’il faut opérer un changement sur la politique des réserves de la BCC.

A en croire l’argentier national, cette série de mesures évoquées vont certainement réguler la demande du dollar sur le marché de change. Il a, par ailleurs, appelé les Congolais à faire confiance à leur monnaie en changeant la mentalité et la culture par rapport à son utilisation.

En outre, il a rassuré que le pays dispose d’un matelas financier important de plus ou moins 5 milliards de dollars de réserve de change qu’il injecte stratégiquement sur le marché de change. En clair, c’est donc une tendance de fond favorisée par la combinaison des politiques budgétaire et monétaire mises en place.

INITIATIVE DATANT DE 2021

Ces efforts fournis par le ministre Nicolas Kazadi afin de maîtriser le taux de change ne datent pas d’aujourd’hui. On se souviendra qu’en octobre 2021, le ministre des Finances avait déjà préconisé la fin des paiements en cash au guichet de la BCC. Cependant, cette réforme a été butée à une certaine résistance.

Sa mise en œuvre ayant bénéficié, à ce jour, de l’appui total du Président de la République et de tout le Gouvernement, il y a lieu
d’espérer que ce retour à la norme consolidera les efforts de stabilisation de la monnaie nationale.

D’ailleurs, au niveau de la Présidence de la République, on annonce que le chef de l’État continuera à veiller à la stricte application des mesures prises pour renforcer la monnaie locale face aux devises étrangères. Cela, afin de préserver le pouvoir d’achat de la population congolaise souvent victime de la dollarisation de l’économie nationale.

DosEco.cd avec Forum des As 

Dans la même catégorie

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Les États-Unis conditionnent la levée des sanctions imposées à Gertler par l’abandon de ses activités en RDC 

L’administration Biden a manifesté sa volonté de lever les sanctions imposées à l'homme d'affaires Israélien, Dan Gertler en lui conditionnant d'abandonner toutes ses opérations...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading