RDC-Taux de change: Jean-Paul Tsasa bat en brèche l’affirmation de l’IGF sur la paie des fonctionnaires 

L’économiste Jean-Paul K. Tsasa remet en cause l’affirmation faite par l’Inspection Générale des Finances (IGF) selon laquelle la paie imminente des fonctionnaires n’affectera pas la dynamique du taux de change.

Dans une tribune publiée ce mercredi 2 août, consultée par DosECo.cd, ce professeur d’économie explique que cette affirmation « n’est pas empiriquement soutenable dans le contexte spécifique de la RDC ». 

Preuves à l’appui, il soutient que l’économie congolaise est largement dollarisée et est tributaire des importations pour répondre à la demande intérieure. Ce qui veut dire, explique-t-il, qu’une part significative du salaire des fonctionnaires est consacrée à la consommation des biens et services.

« En réalité, même si les fonctionnaires sont payés en CDF, lorsque ces revenus sont utilisés pour la consommation cela entraîne une augmentation de la demande de biens et de services. En réponse à cette pression de la demande, l’économie s’ajustera soit par une augmentation des prix (provoquant une inflation), soit par une augmentation de la quantité de biens offerts (nécessité d’augmenter les importations) », a fait savoir cet expert.

Pour importer, Jean Paul K. Tsasa fait savoir que les devises étrangères doivent être acquises, ce qui affectera d’office à son tour le taux de change. Il rappelle que dans la réalité, l’économie fonctionne davantage comme un système d’équilibre général, plutôt que comme un modèle marshallien simplifié.

D’où, il pense que cette assertion invite à la prudence lorsqu’il s’agit d’examiner l’incidence des opérations réalisées par les agents économiques sur les fondamentaux de l’économie. 

« L’assertion d’après laquelle « les fonctionnaires de l’État ne sont pas demandeurs de devises » n’implique pas nécessairement que leurs transactions n’auront pas d’impact sur le marché des changes. De plus, nous ne devons pas ignorer l’effet d’hystérèse dans notre lecture des faits, car il existe toujours un décalage temporel entre une annonce et sa répercussion sur le comportement des agents économiques. Par exemple, la persistance de la dollarisation 
en est une illustration en dépit d’énormes efforts de la banque centrale », a déclaré cet économiste.

In fine, Jean Paul-Tsasa estime qu’il est crucial de noter que l’efficacité de l’annonce concernant l’appréciation progressive du Franc Congolais est étroitement liée à la crédibilité de la Banque Centrale. Il est donc impératif que les politiques mises en œuvre soient crédibles et bénéficient d’une large confiance pour assurer leur efficacité optimale à terme.

Dans un communiqué publié mardi 1 août 2023, l’IGF a annoncé que la paie imminente des fonctionnaires ne va pas influer sur le taux de change du fait que les fonctionnaires de l’Etat ne sont pas demandeurs de devises.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC: Jean-Pierre Lihau et 600 délégués de l’administration publique discutent du pouvoir d’achat des fonctionnaires

Le vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau, a ouvert, mercredi 22 mai, la première série de concertations avec toutes les...

Kinshasa abritera du 23 au 26 mai 2024, la 5ème édition du congrès de la Fédération des Verts Africains

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, va abriter, du jeudi 23 au dimanche 26 mai 2024, la 5ème édition...

Lutte contre la corruption et la mauvaise gouvernance :  l’ODEP dévoile un numéro vert et une adresse e-mail pour des dénonciations

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP) a officiellement lancé, mercredi 22 mai 2024, une adresse e-mail et un numéro de téléphone vert pour permettre...

Jean-Pierre Bemba en Égypte pour redynamiser la coopération militaire

Le vice-premier ministre, ministre de la Défense nationale et Anciens Combattants de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, séjourne depuis le mardi 21 mai 2024...

RDC : Nicolas Kazadi pris la main dans le sac à la Banque centrale (Tribune de l’ODEP)

Selon des sources de la Banque Centrale du Congo, Madame MUSHENGEZI, Directrice des opérations bancaires et monnaies (OBAMA) a été arrêtée, conduite au Parquet...

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading