Présidentielle 2023 : Après Bukanga Lonzo, Matata Ponyo compte lancer trois mini-parcs agro-industriels innovants 

En dépit de la débâcle du projet Bukanga Lonzo qui continue à lui créer des ennuis judiciaires, Augustin Matata Ponyo ne compte pas abdiquer avec la création des mini-parcs agro-industriels, une fois élu Président de la République.

Dans son programme électoral intitulé: « Renouer avec notre destin de grandeur », dévoilé mercredi 3 août, ce candidat proclamé à la présidentielle de décembre 2023 a égrené ses priorités stratégiques. A juste titre, dans la 3ème priorité stratégique consacrée  au renouement avec le destin de la RDC, il entrevoit de favoriser l’emploi à travers le déploiement de parcs Industriels et de zones économiques spéciales.

Matata Ponyo est persuadé que pour construire une économie industrielle robuste et résiliente, il faille capitaliser les secteurs où la RDC possède des avantages comparatifs. De ce fait, il compte développer l’agriculture industrielle et établir des zones économiques spécialisées, conçues pour stimuler l’emploi, l’innovation et la productivité.

« Nous lancerons également trois mini-parcs agro- industriels innovants dans le Sud-Kivu, le Kwango et le Kasaï central. Ils seront centrés sur des filières cibles à haute valeur ajoutée, intégrant les principes de l’agriculture durable, l’utilisation des technologies numériques pour améliorer la productivité et l’accès aux marchés internationaux. Ces mini-parcs créeront de nombreux emplois directs et indirects, tout en stimulant la production locale et en réduisant notre dépendance à l’égard des importations », lit-on dans le programme de Matata Ponyo.

Pour une croissance durable, l’homme à la cravate rouge préconise le concept de «Green Industrial Parks ». Il estime que ces mini parcs agro-industriels adopteront des pratiques respectueuses de l’environnement, se concentrant sur l’utilisation efficace des ressources, l’économie circulaire et l’énergie renouvelable.

Quand bien même qu’il soit candidat proclamé à la présidentielle, Matata Ponyo n’est pas sorti de l’auberge. Le parquet général près la Cour constitutionnelle lui a adressé, récemment, un mandat de comparution pour l’affaire Bukanga Lonzo.

Son avocat l’a qualifié d’anticonstitutionnel étant donné que la Cour constitutionnelle s’étant déjà déclarée incompétente sur ce dossier.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading