RDC : L’APLC plaide pour l’alourdissement des peines contre les auteurs de corruption

L’Agence de prévention et de lutte contre la corruption [APLC] plaide pour l’alourdissement des peines contre les auteurs qui commettent l’infraction de corruption en République démocratique du Congo.

Intervenant, vendredi 11 août, dans un panel axé sur le thème : « que font les entreprises pour lutter contre la corruption », au cours d’un forum organisé par l’Association des Femmes Entrepreneures du Congo (AFEECO), la Coordinatrice adjointe en charge de la détection, prévention et administration de l’APLC, Beny-Laure Kamwiziku, a expliqué que dans la lutte contre la corruption, les peines sont moins sévères telles que prévues aujourd’hui par le code pénal. 

Ainsi, le numéro 2 de ce Service spécialisé au sein du Cabinet du Président de la République a saisi cette occasion pour montrer aux participants à cette activité, les effets néfastes qu’entrenne la corruption dans la société. 

« Pour lutter efficacement contre la corruption, il faut absolument améliorer l’arsenal juridique. C’est vrai, le code pénal définit la corruption mais nous nous sommes dit en réfléchissant qu’il faut alourdir les peines de corruption. Elles nous paraissent dérisoires telles que présentées aujourd’hui par le code pénal. Voilà pourquoi, nous APLC nous sommes en train de militer  pour une loi spéciale anti-corruption et nous avons déjà un avant projet de loi », a-t-elle déclaré .

Selon ses explications, cette loi apporte plusieurs innovations comme la poursuite de l’auteur de corruption pour infraction assimilée sans tenir compte de sa qualité.

 « Ça veut dire que la qualité de celui qui a commis une infraction de corruption et fait assimilé ne puisse pas jouer. Comme ça, tout celui qui sera coupable sera poursuivi au même titre que tout le monde », a-t-elle expliqué.

Toutefois, l’APLC souhaite egalement que l’infraction de la corruption devienne imprescriptible. 

« L’infraction de corruption est une infraction qui tue les hommes et la société. C’est pourquoi aujourd’hui, des États mutualisent les efforts, aujourd’hui on est dépassé de lutter contre la corruption en vase clos parce qu’on aura pas des résultats », a-t-elle déduit.

Beny-Laure Kamwiziku  a invité la population à l’ouverture et à la mutualisation des efforts pour lutter contre ce fléau endémique qui gangrène la société.

Dostin Eugène LUANGE 

Dans la même catégorie

Ministère de l’Agriculture: les structures enregistrées au budget d’interventions économiques invitées à récupérer les engrais chimiques

Le ministère de l'Agriculture invite toutes les structures enregistrées au budget d'interventions économiques 2024 à se présenter ce mercredi 22 mai au bureau...

RDC-Finances publiques: au 16 mai, l’Etat a mobilisé 1.356,3 milliards de CDF

Au 16 mai 2024, le tableau des opérations financières de l’Etat produit par la Banque Centrale du Congo (BCC) affiche un niveau de 1.356,3...

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading