RDC-Délivrance des passeports : Christophe Lutundula dans le viseur de l’Assemblée nationale 

Une question écrite est adressée au Vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula, pour lui permettre d’éclairer la religion de la représentation nationale sur le retard accumulé dans la délivrance des passeports.

Cette initiative parlementaire est l’œuvre du député national, Josué Mufula, déposée ce lundi 14 août au bureau de l’Assemblée nationale.

Cet élu de Goma constate malheureusement que le retard accumulé dans la délivrance des passeports occasionne plusieurs préjudices à la population congolaise.

« Je viens d’introduire une question écrite adressée au vice-premier ministre en charge des Affaires étrangères concernant le retard constaté dans la livraison des passeports de voyage. Un retard pernicieux qui préjudicie aussi bien les compatriotes congolais du pays et ceux qui vivent à l’étranger. Il y a des malades qui succombent suite à ce retard pernicieux. Il y a des étudiants qui sont bloqués dans leurs démarches pour les études à l’étranger. Il y a également tous ces congolais qui connaissent beaucoup de problèmes », a déclaré cet élu.

Josué Mufula estime que ce retard constaté n’incarne pas la volonté politique du chef de l’État,  Félix Tshisekedi. 

« Nous voudrions que le VPM vienne édifier la représentation nationale quant à ce problème. Le président de la République avait exprimé sa volonté politique de pouvoir permettre aux congolais d’accéder à document important de voyage notamment par la réduction des frais et aussi par la promptitude. Mais la réalité, elle est tout autre au sein de ce service du ministère des Affaires étrangères », ajoute-t-il.

Toutefois, l’élu de Goma promet une action parlementaire contraignante contre Christophe Lutundula si les mesures palliatives pour mettre un terme à ce retard ne sont pas prises.

Le nouveau prix du passeport biométrique a été fixé à l’équivalent en franc congolais de 99 USD, par un arrêté interministériel signé le 10 novembre 2020 par l’ancienne ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza, et l’ancien ministre des Finances, Sele Yalaghuli. Le même arrêté interministériel en vigueur avait fixé le délai d’attente pour la livraison du passeport biométrique à 7 jours pour les requérants se trouvant à Kinshasa ; à 14 jours pour ceux des provinces et à 28 jours pour ceux de l’extérieur du pays.

Robert BUTARE 

Dans la même catégorie

RDC : L’État prévoit de mobiliser 40 millions USD ce mardi 21 mai

Le gouvernement congolais, par le biais du ministère des Finances, a annoncé l'ouverture d'une adjudication de bons du Trésor en dollars américains d'une valeur...

Éventuelle levée des sanctions de Dan Gertler: Le CNPAV demande au gouvernement congolais de saisir ses royalties acquises “illégalement”

A la demande du gouvernement congolais, l’administration Biden entrevoit la levée des sanctions imposées à l’homme d’affaires Israélien, Dan Gertler en conditionnant cela à...

Lutte contre la corruption en RDC : Judith Suminwa appelée à interdire aux cabinets politiques de passer les marchés publics

L’Observatoire de la dépense publique (ODEP), une organisation de la société civile spécialisée dans le contrôle citoyen des finances publiques, demande à la nouvelle...

Équateur : après le gouvernorat, l’Assemblée provinciale exige le gel des comptes de l’exécutif provincial

Les violons ne s'accordent pas entre le gouverneur sortant Bobo Boloko Bolumbu et le Bureau provisoire de l'Assemblée provinciale de l'Équateur.Après le gouvernorat de...

RDC: L’ODEP annonce la mise en place d’une boîte mail verte et de numéros verts pour dénoncer les actes de corruption et de prédation

L'Observatoire de la Dépense Publique (ODEP) a annoncé la mise en place d'une boîte mail verte et de numéros verts pour permettre à la...

Crise humanitaire en RDC : L’Algérie octroie une aide humanitaire de 123,5 tonnes au Gouvernement

La République algérienne démocratique et populaire a décidé d’octroyer une aide humanitaire de 123,5 tonnes au profit du peuple et du gouvernement congolais, en...

Affaire lampadaires et forages : l’étau se resserre autour de Nicolas Kazadi !

Le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, pourrait être bientôt devant les juges pour éclairer l'opinion publique sur les soupçons de surfacturation concernant les lampadaires...

Parus récemment

Articles populaires

En savoir plus sur DosEco

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading